A.N.P DZ Défense

A.N.P DZ Défense

Forum Militaire
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Bienvenu sur le forum anpdz

Partagez | 
 

 Russia Arms Expo 2015

Aller en bas 
AuteurMessage
su30mka
Admin
Admin
avatar

Messages : 4607
Age : 56
Date d'inscription : 21/04/2014
Localisation : pays des martyrs
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Russia Arms Expo 2015   Sam 12 Sep - 14:13

delegation algerienne inspectent le T90MS




_________________

Revenir en haut Aller en bas
habiban
Sous lieutenant
Sous lieutenant


Messages : 845
Age : 56
Date d'inscription : 17/01/2012
Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille de Blessé sans Citation

MessageSujet: Re: Russia Arms Expo 2015   Mar 15 Sep - 20:39

MAKS 2015 : ce qu’il fallait voir Actualité des forces 15 septembre 2015 a écrit:

Les comptes rendus diffusés par la presse et les cabinets de consulting anglo-saxons, qui ont succédé au Salon aéronautique de Moscou (MAKS 2015), n’ont eu de cesse d’insister sur la modestie des grands contrats signés, le peu d’affluence, mais également la dangerosité d’un nouveau programme d’UCAV ou encore des senseurs du T50, qui seraient quasiment disponibles sur étagère. Informations erronées et souvent recueillies auprès de correspondants locaux aux allégeances multiples ! Le prétendu UCAV étant un triangle de plexiglas muni de leds, quant aux senseurs du T50, aucun, et ce contrairement aux années précédentes, n’était présenté.
Pourtant, à y regarder de plus près, ce Salon était sans doute l’édition la plus intéressante de ces dernières années, en raison de la multiplicité des chantiers d’innovation abordés. Poursuivant sa restructuration, l’industrie de défense russe a tiré profit de l’idylle avec ses homologues occidentaux pour combler ses retards.
Dans le domaine de l’avionique, toutes les interfaces présentées sont du dernier cri, et le recours à la réalité augmenté sur les hélicoptères navals se généralise. La visite des véhicules de commandement sol/air atteste des progrès réalisés dans le domaine de la maîtrise des systèmes d’information, mais avec des interfaces homme/machine à la symbolique allégée et donc plus adaptées aux réalités du combat.
Dans le domaine des senseurs, les systèmes de guerre électronique ont également rattrapé leur retard en franchissant le palier du traitement numérique grâce à la maîtrise de la technologie DRFM.
Dans le domaine des radars, les Russes maîtrisent désormais la technologie de radar à antenne active mais aussi de SAR/GMTI ; Almaz Antey présentait un modèle de 20 kg sur un VTOL destiné aux forces terrestres, et un second beaucoup plus imposant destiné au satellite militaire Condor 3. Mais les industriels russes travaillent en parallèle sur d’autres paradigmes pour prendre à revers la technologie occidentale. La détection des plates-formes furtives (avions, missiles, drones) s’impose comme une priorité : tous les systèmes sol/air, mais aussi le nouveau radar de l’hélicoptère naval d’alerte avancée Kamov 31, recourent désormais aux fréquences UHF/VHF.
Almaz Antey, au sein de son bureau d’étude de Nizny Novgorod, poursuivrait des travaux sur les radars à ondes de surface pour la détection de plates-formes navales distantes de plusieurs milliers de kilomètres. L’équipementier naval de Saint-Pétersbourg Radar MMS présentait, lui, un sonar trempé totalement inédit, et les missiliers ont présenté un autodirecteur muni de son propre système de goniométrie pour résister au brouillage électromagnétique.
Adversaire militaire qui vise l’autosuffisance technologique, la Russie redevient donc aussi un adversaire commercial, non seulement en raison de ses innovations, dont le coût ne serait que de 10 % de celui des standards occidentaux, mais également grâce au cours du rouble.
Enfin, ce panorama ne serait pas complet sans évoquer la Chine, qui vise désormais le marché militaire russe. Alors que les Russes tentent de parer aux aéronefs de renseignement et de bombardement furtifs par la détection radar basse fréquence, les Chinois ont présenté toute une gamme de pods de reconnaissance et de boules optroniques basés sur des senseurs InGaas, travaillant sur une bande de fréquence qui exploite le rayonnement de certains isotopes dans la haute atmosphère et permettent de décupler la portée des capteurs par nuit de niveau 5 (sans lune avec couverture nuageuse), sans être pour autant vulnérable à la neutralisation par laser de l’effet “œil de chat”.
L’équipementier A-Star a ainsi présenté un scénario où une boule optronique rotative d’un diamètre supérieur au mètre, juchée sur un avion de mission monomoteur, réalise une représentation “radar” sur 360° de son environnement, et détecte à près de 200 km un bombardier furtif B2…

http://www.ttu.fr/maks-2015-ce-quil-fallait-voir/

_________________
La vie est un sommeil , l'amour en est le rêve ,
Et vous aurez vécu , si vous avez aimé." Alfred de Musset
Revenir en haut Aller en bas
 
Russia Arms Expo 2015
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A.N.P DZ Défense  :: Armement et Matériel Militaire :: Salons et Expositions de Défense et Sécurité Internationaux-
Sauter vers: