A.N.P DZ Défense

A.N.P DZ Défense

Forum Militaire
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Bienvenu sur le forum anpdz

Partagez | 
 

 quatar et mains basses

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: quatar et mains basses   Mar 5 Mar - 1:01

les derniers elections legislatives israilienne , a donné des revelations de la part de l'ancienne ministre des affaires etrangeres, le quatar a finançé le parti de benyamin natanyahou, avec l'intervention de chikha mouza[url]toujours impliqué " F ou un long moment, les responsables qataris ont travaillé dur d'une manière explicite de renverser le Bachar al-Assad régime de toutes les façons possibles, mais maintenant, tous les jours de nouvelles empreintes de ce pays sont observés dans d'autres pays `développements du Moyen- Est à l'Afrique. En même temps que les élections parlementaires sionistes sont en cours, il a été démontré que les responsables qataris ont investi plusieurs millions de dollars pour la victoire de Benjamin Netanyahu, et nous espérons que le ministre extrémiste principal de ce régime ne peut une fois de plus la responsabilité de la formation ce régime `s armoire. Alors que la construction de colonies illégales du régime sioniste et le blocus de la bande de Gaza se poursuit, les rapports montrent que les responsables qataris ont donné 5,5 millions de dollars en aide financière à la coalition qui soutient Netanyahou. Dans une interview télévisée, l'ancien régime sioniste ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni, chef du parti Mouvement politique, tout en révélant le soutien du Qatar `s de la campagne de Netanyahu l` électorale a déclaré que les responsables qataris ont donné 3 millions de dollars en aide financière pour le Parti Netanyahu dirigé par le Likoud et 2,5 millions de dollars pour l'Avigdor Lieberman menée par Israël est notre maison (Israël Beitenou), le parti, partenaire de la coalition du Likoud `s lors de cette élection. Dans une interview avec le régime sioniste s `Channel One Network, tout en affirmant que le Qatar est l'ami d'Israël s` et qu'elle a une amitié très intime avec le conjoint de l'émir du Qatar `s Muzah Bint-Nasir al-Misnid, Livni a insisté telles actions par le gouvernement israélien serait discréditer la démocratie ce régime `s dans le monde. Il est dit que cette aide financière de l'Emir du Qatar prévoit Netanyahu, lors de sa victoire aux élections, de travailler à un dialogue avec les responsables du Hamas qui ont récemment déménagé son bureau de Damasà Doha. En plus de passer ses pétrodollars dans les territoires occupés d'appuyer le ministre extrémiste premier de ce régime, d'autres rapports ont également été publiés sur le soutien financier deDoharesponsables pour les insurgés extrémistes dans le nord Mali. Fonctionnaires français qui sont actuellement impliqués dans la crise d'une guerre globale auMaliont expressément annoncé que le gouvernement du Qatar appuie le Malimilitants basés dans le pays s `nord. Selon un rapport de la FranceRéseau 24 de la télévision, du Front National chef du parti Marine Le Pen et le sénateur du Parti communiste Michelle Demessine explicitement accusé les responsables qataris de soutenir des militants extrémistes dans Mali. Avant cela, comme leMalimilitants de pointe, des responsables du renseignement français avaient insisté sur le fait que Qatardonnait des groupes extrémistes dans ce pays africain soutien financier et des armes en vue d'atteindre ses propres objectifs. Dans une interview accordée à RTL, l'ancien maire deGao, Maliqui est tombé entre les mains des militants a également déclaré: «. Le gouvernement français sait très bien qui est le soutien aux extrémistes" Par exemple, chaque jour Qatarenvoie son aide et les envois à l' Gao Aéroport. Dans un rapport, la publication Express a également insisté sur le fait que les responsables qataris ont placé soutien aux salafistes dans n'importe quel coin du monde au sommet de leur liste de priorités. En plus de cela,Malidispose également d'énormes ressources souterraines, notamment le pétrole, qui sont importants pour les investissements qataris. Les autorités françaises sont en critiquant le soutien du Qatar pourMalimilitants alors qu'auparavant ce pays un soutien financier et d `armes pour les insurgés syriens ont été accueillis par des responsables occidentaux. One Voice Israëlaffiche, une partie de leur nouvelle campagne axée sur l'Initiative de paix arabe, est ainsi libellé: «Bibi, répondre Hamad bin Khalifa Al Thani, émir de Qatar: En échange d'une divisés Jérusalem, Il nous offre la normalisation, les relations diplomatiques, et la paix. Il l'appelle l'Initiative de paix arabe. Alors, que dites-vous? Ça vaut le coup? " À côté de Turquie, Responsables qataris ont à maintes reprises explicitement voulu le renversement du Bachar al-Assad régime et ont apporté un soutien financier et des armes à l'opposition armée syrienne. Le 22 Janvier Ahmad Mu `az al-Khatib, chef de la coalition de l'opposition syrienne, s'est rendu àDohaafin de négocier avec les autorités de ce pays et l `on dit que ce pays a promis 20 millions de dollars d'aide supplémentaire à l'opposition. Hier, compte tenu de l'interférence évidente deQatarRusse des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déclaré: «Qataret Russievoulons-nous pour convaincre le président syrien Bachar al-Assad à démissionner du pouvoir, mais il faut dire que ce n'est pas notre travail. " Les Qataris ont abouti à une impasse en Syrieet il doit être vu quel chemin ils poursuivront leur dépendance à l'égard de dollars de pétrole. (Description de la source: Téhéran Hamshahri en ligne en persan - Site Web du quotidien appartenant municipalité de Téhéran, la ligne éditoriale se déplace à refléter les opinions de maire actuellement conservateur Mohammad Baqer-Qalibaf qui parfois s'oppose président Ahmadinejad, fondée en 1991; www.hamshahrionline.ir ) © Compilé et distribué par NTIS, États-UnisDepartment of Commerce. Tous droits réservés. Source israélienne: pro-Hamas Qatar`` Ennemi acharné, doit changer de comportement L'JérusalemOffline [/url]
Revenir en haut Aller en bas
Rebell
banni
banni


Messages : 7651
Date d'inscription : 21/09/2012
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille Militaire Médaille sans Chevron Médaille de Blessé sans Citation

MessageSujet: Re: quatar et mains basses   Mar 5 Mar - 1:45

le Qatar va payer pour tout sa

_________________
vive l’Algérie pays des brave et maudissent les traître qui prétendent la défendre et qui l'enfonce
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quatar et mains basses   Mar 5 Mar - 2:00

ca va pas tarder
Revenir en haut Aller en bas
Rebell
banni
banni


Messages : 7651
Date d'inscription : 21/09/2012
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille Militaire Médaille sans Chevron Médaille de Blessé sans Citation

MessageSujet: Re: quatar et mains basses   Mar 5 Mar - 2:02

je me demande a qui reviendra cette honneur de le descendre on tout cas un jour on lui marchera sur la tête

_________________
vive l’Algérie pays des brave et maudissent les traître qui prétendent la défendre et qui l'enfonce
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quatar et mains basses   Mar 5 Mar - 2:04

sukhoi 30mka a écrit:
ca va pas tarder
Revenir en haut Aller en bas
Rebell
banni
banni


Messages : 7651
Date d'inscription : 21/09/2012
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille Militaire Médaille sans Chevron Médaille de Blessé sans Citation

MessageSujet: Re: quatar et mains basses   Mar 5 Mar - 2:15

oui mais sa prouve rien sa

_________________
vive l’Algérie pays des brave et maudissent les traître qui prétendent la défendre et qui l'enfonce
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quatar et mains basses   Mar 5 Mar - 2:17

sukhoi 30mka a écrit:
sukhoi 30mka a écrit:
ca va pas tarder
Revenir en haut Aller en bas
Rebell
banni
banni


Messages : 7651
Date d'inscription : 21/09/2012
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille Militaire Médaille sans Chevron Médaille de Blessé sans Citation

MessageSujet: Re: quatar et mains basses   Mar 5 Mar - 2:20

les emirat sont viser par le Qatar alors pk ne pas travailler avec eux pour faire tomber le Qatar?

_________________
vive l’Algérie pays des brave et maudissent les traître qui prétendent la défendre et qui l'enfonce
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quatar et mains basses   Mar 5 Mar - 2:42

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quatar et mains basses   Mar 5 Mar - 2:45

Rebell a écrit:
les emirat sont viser par le Qatar alors pk ne pas travailler avec eux pour faire tomber le Qatar?
pout ta gouverne les emirats sont le seul pays qui aiment vraiment l'algerie avec leurs soutien dans le monde des affaires ils ont la plus part des actions dans les societeé de construction militaire et c'est ce qui est en train de se faire , et demain y'aura le prince de l'emirat de dubai qui ferra une visite officiel en algerie
Revenir en haut Aller en bas
Rebell
banni
banni


Messages : 7651
Date d'inscription : 21/09/2012
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille Militaire Médaille sans Chevron Médaille de Blessé sans Citation

MessageSujet: Re: quatar et mains basses   Mar 5 Mar - 3:14

une visite pourquoi?? mais sa tombe bien d'avoir un grand allier dans cette région ce qui faut encore pour amélioré les relation et que notre pays aide a résoudre tranquillement le conflit avec l’Iran sur les iles on aura encore plus leur sympathie et de grand allier dans cette région remplie d'ennemie j'ai vu des vidéo du car 816 il et vraiment pas male j'ai vu aussi un sniper mais ya pas des vidéo qui montre ses performance Sad j'espére que cette cooperation pourra allé très loin mais je sais qu’un jour on fera payer au Qatar toute ses insulte

_________________
vive l’Algérie pays des brave et maudissent les traître qui prétendent la défendre et qui l'enfonce
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quatar et mains basses   Mar 5 Mar - 9:10

Rebell a écrit:
j'ai vu des vidéo du car 816 il et vraiment pas male j'ai vu aussi un sniper mais ya pas des vidéo qui montre ses performance

Bah attend,ils viennent de sortir,ils vont pas faire des milliard de vidéo tout de suite Suspect
Revenir en haut Aller en bas
rimonidz
Admin
Admin
avatar

Messages : 3059
Date d'inscription : 09/02/2012
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite Militaire une citation Vermeil Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: quatar et mains basses   Mar 5 Mar - 10:03

patience Rebell le CAR 816 vient juste de sortir des ateliers de développement et vient juste d'être exposé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Rebell
banni
banni


Messages : 7651
Date d'inscription : 21/09/2012
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille Militaire Médaille sans Chevron Médaille de Blessé sans Citation

MessageSujet: Re: quatar et mains basses   Mar 5 Mar - 10:12

oui mais je parlez du sniper qui était a coté de lui il sera egalement produis chez nous
le bon coté c'est que on sera autossufisant avec cette armement vu qu'il sera produit chez nous sans limite

tu aurai des info sur le missile ""al tariq""??? c un missile quoi?? air/air air/sol???? combien de porté ???

_________________
vive l’Algérie pays des brave et maudissent les traître qui prétendent la défendre et qui l'enfonce
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quatar et mains basses   Mer 6 Mar - 21:32

[url]menace d’éradiquer le Qatar Publié le : mercredi 8 février 2012 Mots-clés : international Commentaires : 30 (dernier : Avril 2012 02:11 par ludovick) Source : melekher.com 12345 82 votes Dans un enregistrement de la chaine française « France 2 » d’une discussion entre l’ambassadeur russe au Conseil de sécurité Vitali Tchourkine, le premier ministre du Qatar et le ministre qatari des affaires étrangères Hamed Ibn Jassem, où ce dernier s’est adressé à l’ambassadeur russe au Conseil de sécurité en lui disant : « Je vous préviens de toute utilisation du veto sur la crise en Syrie, la Russie doit approuver la résolution, sinon elle perdra tous les pays arabes » L’ambassadeur russe a répondu à Ibn Jassem en toute froideur : « Si vous me reparlez sur ce ton de nouveau, il n y aurait plus une chose qui s’appelle le Qatar » Ce dernier a poursuivi en s’adressant cette fois au Premier ministre du Qatar : « Vous êtes ici au Conseil de sécurité en tant qu’invité, respectez vous et reprenez votre taille initiale, d’ailleurs je ne m’adresserai plus à vous, je parle au nom de la grande Russie, et qu’avec les grands » En effet, les mises en garde du ministre des affaires étrangères du Qatar n’ont eu aucun effet sur la décision Russe, où cette dernière avec la Chine ont utilisé le double droit de veto au Conseil de sécurité, pour annuler un projet de résolution qui condamne le régime Syrien. Le ministre du Qatar s’est il trompé d’interlocuteur !?[/url]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quatar et mains basses   Mer 6 Mar - 21:35

Des informations font état de l’atterrissage de deux avions du Qatar au nord du Mali « pour transporter des djihadistes et empêcher leur arrestation ou leur élimination par les armées française et malienne ».

L’opération qui commence à faire le tour du monde du renseignement, expliquerait, en partie, le fait que des chefs d’Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao) ne soient pas arrêtés, jusqu’à présent, plusieurs semaines après le début de l’offensive militaire française et la récupération de plusieurs villes du Mali, dont Kidal, Tombouctou, Monti et Gao. « Cette information circule depuis récemment », nous a déclaré Eric Denécé, directeur du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R).

Le Qatar, qu n’a, jusqu’à présent, pas démenti cette information, avait, rappelle-t-on, exprimé son désaccord vis-à-vis de l’intervention militaire française, au Mali, après avoir proposé d’assurer la médiation avec les djihadistes armés se trouvant au nord de ce pays.

Pour rappel, quatre « humanitaires » qataris avaient été signalés au nord du Mali. Ce qui nous a été confirmé par Mickael Sibdiga, chef d’antenne de la Croix-Rouge à Kidal.

Les quatre « humanitaires » qataris étaient, ajoute-t-on de source malienne locale, arrivés de façon non officielle, c’est-à-dire sans informer le comité international de la Croix-Rouge. « Ils ont dit qu’ils sont venus pour faire l’appréciation des besoins des populations », a ajouté Mickael Sibdiga.

Le Qatar est soupçonné de soutenir et financer les djihadistes qui sévissaient au nord du Mali et dans d’autres régions du monde.

M. Abi, 5 février 2013
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quatar et mains basses   Mer 6 Mar - 21:37

Des informations font état de l’atterrissage de deux avions du Qatar au nord du Mali « pour transporter des djihadistes et empêcher leur arrestation ou leur élimination par les armées française et malienne ».

L’opération qui commence à faire le tour du monde du renseignement, expliquerait, en partie, le fait que des chefs d’Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao) ne soient pas arrêtés, jusqu’à présent, plusieurs semaines après le début de l’offensive militaire française et la récupération de plusieurs villes du Mali, dont Kidal, Tombouctou, Monti et Gao. « Cette information circule depuis récemment », nous a déclaré Eric Denécé, directeur du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R).

Le Qatar, qu n’a, jusqu’à présent, pas démenti cette information, avait, rappelle-t-on, exprimé son désaccord vis-à-vis de l’intervention militaire française, au Mali, après avoir proposé d’assurer la médiation avec les djihadistes armés se trouvant au nord de ce pays.

Pour rappel, quatre « humanitaires » qataris avaient été signalés au nord du Mali. Ce qui nous a été confirmé par Mickael Sibdiga, chef d’antenne de la Croix-Rouge à Kidal.

Les quatre « humanitaires » qataris étaient, ajoute-t-on de source malienne locale, arrivés de façon non officielle, c’est-à-dire sans informer le comité international de la Croix-Rouge. « Ils ont dit qu’ils sont venus pour faire l’appréciation des besoins des populations », a ajouté Mickael Sibdiga.

Le Qatar est soupçonné de soutenir et financer les djihadistes qui sévissaient au nord du Mali et dans d’autres régions du monde.

M. Abi, 5 février 2013
Revenir en haut Aller en bas
berhoum
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5666
Date d'inscription : 11/06/2012
Localisation : Toile du Net
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille Militaire Terre Médaille de l'Air Médaille Militaire Médaille du Mérite Militaire citation ordre ANP Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation Médaille mission UN cambodge

MessageSujet: Re: quatar et mains basses   Mer 6 Mar - 22:47






La je comprend pas... Shocked le ciel Malien n'est pas bouclé ? scratch

_________________
Ne réveillez-pas la bête qui  sommeille en moi...!! Respect et convivialité ( lire la charte du FORUM ) le bouton  Rouge n'est pas là pour faire joli...
       si l'humanité ne met pas fin à la guerre !! la guerre mettra fin à l'humanité...
Revenir en haut Aller en bas
houaridz
Lieutenant Colonel
Lieutenant Colonel


Messages : 3014
Date d'inscription : 05/10/2012
Localisation : tous près
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille Militaire Terre Médaille sans Chevron Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: quatar et mains basses   Mer 6 Mar - 23:27

Il marche tous main dans la main,il faut sécuriser nos frontieres afin qu on puisse les dégommés si il s aproche de l Algerie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quatar et mains basses   Mar 12 Mar - 10:28

Revenir en haut Aller en bas
Zoubir8
Commandant
Commandant


Messages : 1597
Date d'inscription : 11/04/2012
Localisation : Paris
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite Militaire citation ordre ANP Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: quatar et mains basses   Mar 12 Mar - 11:10

04 mars 2013


Le Qatar, quelle stratégie ? Entretien avec Christian Chesnot





Le
foot, le luxe, les infrastructures, les banlieues, l’énergie… Aucun
secteur n’échappe à l’appétit financier des princes du Qatar, un micro
confetti adossé dans le Golfe à l’Arabie Saoudite. Un intermédiaire de
plus en plus influent dans le monde arabe.
Soutien aux partis des
Frères Musulmans, soutien au renversement en Libye, soutien à certaines
franges (pas toujours les plus fréquentables) en Syrie... Rien n’arrête
la diplomatie d’influence du Qatar… C’est le sujet d’un livre de
Christian Chesnot et Georges Malbrunot : Qatar, les secrets du coffre-fort publié chez Michel Lafon.


L'Emir du Qatar, Sheikh Hamad bin Khalifa al-Thani, le 23 octobre 2012. Photo Hatem Moussa Reuters

Qatar, les secrets du coffre-fort
de Christian Chesnot et Georges Malbrunot
Editions Michel Lafon
- 2013, 17,95€

Photo Daniel Fouray Ouest France










Entretien avec Christian Chesnot.
Photo Daniel Fouray Ouest France

Q
uelle est la nature des investissements en France du Qatar ?

Les
investissements sont très variés, ils touchent tous les secteurs, de
l’immobilier aux grandes compagnies françaises. Ils ont pris des
participations dans Total, Veolia, Vinci, dans la mode, le football.
Donc cela se chiffre à plusieurs milliards d’euros. Ce qui est
intéressant, c’est que les investissements du Qatar en France sont bien
moindres que ceux des Emirats Arabes Unis. En outre, le Qatar investit
beaucoup plus en Angleterre qu’en France. Donc, à la question est-ce que
le Qatar veut racheter la France on répond tout simplement non.
+ Lire : Le Qatar fait ses grosses emplettes en France


La France n’est qu’un élément d’une stratégie plus vaste ?

Oui,
leur supermarché c’est le monde. Il faut rappeler que le Qatar dispose
environ de 50 à 60 milliards d’euros de cash chaque année. Quand l’Emir
se lève le matin, sa préoccupation c’est de savoir comment il va
dépenser son argent. Il dépense en France, mais aussi en Europe, aux
Etats-Unis, en Afrique… un peu partout. Le terrain de jeu du Qatar,
c’est le monde.


La skyline de Doha (février 2010). Photo Jacky Naegelen Reuters


Beaucoup de liquidités, et en pleine crise…

Oui,
il faut savoir que le Qatar a remboursé sa dette en 2003 et depuis
lors, le pays génère des revenus liés un peu au pétrole, mais surtout au
gaz. C’est la grande richesse du Qatar, le gaz naturel liquéfié. Il
contrôle toute la chaine de production, de l’extraction à la
liquéfaction, au transport jusqu’aux grands contrats d’export à long
terme avec la Chine, l’Inde et les grands pays émergents. Ils sont les
premiers exportateurs de gaz et disposent des troisièmes réserves au
monde. Cela génère beaucoup de liquidités. Ils achètent aussi de
l‘armement, ils sont en train de refaire toutes leurs infrastructures,
aéroport, routes, ports… Ce qui est intéressant, c’est que leurs
investissements dans nos grandes compagnies répond à l’idée de faire une
sorte de partenariat en échange de la participation de ces compagnies à
la restauration ou à la création de grandes infrastructures, notamment
pour la coupe du monde.


Comment
ont-ils obtenu l’organisation de la Coupe du monde 2022 ? On peut
difficilement dire qu’il s’agit d’une vieille nation du football ?


Evidemment
il y a beaucoup de rumeurs. Avec l’argent et l’influence dont ils
disposent, ils sont soupçonnés d’avoir acheter la Coupe du monde. La
France a soutenu la candidature du Qatar… Il faut aussi rappeler que la
famille royale est fan de foot. Ils ont utilisé cette organisation de la
Coupe du monde comme un instrument de reconnaissance mondiale. Et de
prestige. Cela suscite beaucoup d’interrogations car ce pays ne compte
que 200 000 nationaux, c’est une ville comme Angers. Auxquels s’ajoutent
environ 1,6 millions de travailleurs étrangers. Ils n’ont pas de
tradition sportive, mais ils ont misé sur le sport comme une stratégie
d’influence.
+ Lire : France Football évoque un "Qatargate" sur l'attribution du mondial 2022


Votre livre s’intitule « les secrets du coffre-fort ». Par exemple ?

On
raconte comment ils ont acheté le centre Kléber, le grand centre de
conférences près de l’Etoile à Paris. L’Emir a eu un coup de cœur pour
ce bâtiment qui était à vendre 350 millions et il a proposé 400… C’est
une stratégie constante, qu’on retrouve dans le domaine de l’Art. Ils
font des offres supérieures à la valeur du marché, parfois de 30 ou 40%.
Leur puissance financière leur permet de rafler beaucoup d’affaires.


Toujours le cash, en pleine crise…

C’est
ce qui fait fantasmer une Europe en crise qui compte ses sous. En dix
ans de développement, ils ont fait un bond énorme. Mais les Français
trouvent leur compte. Cela fait de grands chantiers au Qatar, il y a
association… on est loin d’être dans une relation unilatérale…




Un
producteur dans une salle de contrôle de la chaîne d'information
Al-Jazeera à Doha au Qatar (novembre 2005). Photo Fadi Al-Asaad Reuters



On
les a vu très actifs, notamment grâce à leur télévision Al Jazeera,
durant le printemps arabe. Financent-ils les partis islamistes ?


Nous
racontons comment durant la guerre en Libye, le Qatar a non seulement
financé mais armé les rebelles libyens. Il a même envoyé des forces
spéciales. Dans le cas syrien, il est clair que le Qatar finance
l’armement des rebelles et finance des groupes, et pas nécessairement
les plus démocratiques ou les plus modérés. Ils seraient impliqués dans
le soutien à certaines organisations qui sont maintenant sur la liste
américaine des organisations terroristes. Ils poussent les mouvements
islamistes. Quand on les interroge sur ce point, ils rétorquent : « nous
on veut être du coté de l’histoire ». Le vent soufflerait avec les
Frères musulmans…. Comme ces groupes gagnent les élections… ils assument
le fait d’être derrière eux. Pour nous, c’est assez problématique.
Récemment l’Emir a critiqué l’intervention de la France au Mali.


Ils financent les Frères musulmans. Les salafistes aussi ?

Ce
sont plutôt les saoudiens qui soutiennent les salafistes. Le Qatar est
plutôt derrière les Frères musulmans, mais aussi des gens très peu
fréquentables, comme Belhadj en Libye, considéré comme proche d’Al
Qaïda. Leur idée est de ne s’interdire aucun contact, ils veulent être
au centre du jeu. Il faut savoir par exemple qu’ils ont ouvert récemment
un bureau des Talibans à Doha, avec l’aval des Américains. Ils veulent
être une plaque tournante, et parler avec tout le monde. Ils ont de
bonnes relations avec les Talibans et comme ils veulent être au cœur
d’une solution politique au moment du retrait américain d’Afghanistan,
ils se posent en intermédiaire, en médiateur, en courroie de
transmission. Ils ont aussi d’excellentes relations avec les Israéliens.
C’est une contradiction permanente. Avec la Libye, ils ont toutefois
franchi une étape, celle de la guerre.


Nicolas Sarkozy accueille le Sheikh Hamad
bin Khalifa al-Than lors de la conférence sur les amis de la Syrie à
l'Elysée le 1er septembre 2011. Photo Philippe Wojazer Reuters
.




Ont-ils influencé la diplomatie française vis-à-vis des nouveaux partis islamistes en Tunisie et en Egypte ?

Sans
aller jusqu’à dire que la diplomatie française était sous influence,
c’est néanmoins vrai que cette alliance presque stratégique qui s’est
nouée et intensifiée durant le mandat de Sarkozy, a suscité beaucoup
d’interrogations. Le Qatar ne nous menait-il pas un peu par le bout du
nez ? Quand on parle avec les diplomates ou les militaires français, on
entend souvent des interrogations sur le fait qu’on ne peut rien refuser
au Qatar, parce qu’ils paient. Ils doivent acheter pour vingt milliards
de contrat d’armement dans les cinq prochaines années. Cela rend
difficile de la critiquer. C’est une remarque que nous avons eue très
souvent dans notre enquête.


Sur les banlieues, y a-t-il une ambition qatari ?

Il
y a eu un peu un fantasme autour du Qatar dans les banlieues
françaises… islamisant les banlieues. Elles n’ont pas attendu le Qatar
pour cela, cela date des années 1970-1980 avec l’Arabie Saoudite, les
années 1990 avec la guerre en Algérie et les prolongements des réseaux
islamistes dans les banlieues. Je crois que le Qatar a été un peu
dépassé par la force symbolique de leur investissement sur ce sujet.
C’était aussi un gage pour leurs conservateurs locaux, en disant on
n’investit pas seulement dans le PSG mais aussi pour des milieux
défavorisés dans les banlieues. A la question, le Qatar veut-il
islamiser les banlieues, notre réponse est non.
+ Lire : Fonds de soutien aux banlieues, des doutes sur l'aide du Qatar


► Un repère de l’agence Reuters : Les investissements du Qatar en France



L'immeuble du Virgin Megastore des champs Elysées à Paris appartient au Qatar. Photo Christian Hartmann Reuters

PARIS,
20 février (Reuters) - Le fonds immobilier Rreef, appartenant à
Deutsche Bank, est entré en négociations exclusives avec le groupe
financier italien Borletti associé à des investisseurs du Qatar
pour leur céder ses 70% dans le groupe français Le Printemps, ont
annoncé conjointement mercredi Rreef et Borletti. (voir ) Voici la liste
des principaux investissements connus du Qatar en France, qui entrent dans le cadre d'une stratégie européenne de l'émirat :

MÉDIAS
LAGARDERE - Qatar Holding, une des branches d'investissement du fonds souverain Qatar Investment Autority (QIA), détient 12,83% du capital du groupe de médias, selon des données Thomson Reuters.
QIA
avait dit en mars 2012 se réserver la possibilité d'augmenter encore sa
participation dans Lagardère - groupe qui détient 7,5% d'EADS - sans en
prendre le contrôle et envisager de demander à siéger au conseil de
surveillance.
VIVENDI - Qatar
Holding détient 1,67% du capital du groupe de télécoms, maison mère de
l'opérateur téléphonique mobile SFR, selon des données Thomson Reuters.

INDUSTRIE
VINCI - Le Qatar
possède environ 5,5% du capital, ce qui en fait le deuxième actionnaire
du numéro un mondial du BTP et des concessions derrière les salariés.
VEOLIA
ENVIRONNEMENT - L'émirat détient 4,7% du capital, ce qui en fait l'un
des cinq premiers investisseurs du groupe de services aux collectivités.

TOTAL - Le PDG du groupe pétrolier Christophe de Margerie a annoncé en avril 2012 que le Qatar avait augmenté sa participation à 3%.

LUXE
LVMH - Le Qatar
est devenu actionnaire du groupe en 2011 en acquérant 1% du capital,
selon le document de référence du numéro un mondial du luxe pour
l'exercice 2011.

LE TANNEUR - Qatar Luxury Group contrôle le maroquinier.

SPORTS
TV - Le groupe de télévision Al Djazira, détenu par le Qatar,
a lancé début juin les chaînes beIN Sport 1 et beIN Sport 2 après
s'être vu attribuer en février une partie des droits de la Ligue 1 de
football pour la période 2012-2016.

FOOT - Qatar Sports Investments a racheté la participation
de 30% qu'il restait à Colony Capital dans le Paris Saint-Germain, concluant ainsi sa prise de contrôle du club de
football.
HANDBALL - En juin, le fonds a aussi racheté le club Paris
Handball.


Nasser al-Khelaif, président qatari du club de foot Paris-Saint-Germain. Photo Fadi al-Asaad Reuters

IMMOBILIER
A
Paris, l'émirat, via le gestionnaire de portefeuille hôtelier de luxe
Katara Hospitality, possède l'hôtel Royal Monceau ainsi que l'hôtel
Péninsula dont l'ouverture est attendue en 2014.
Sur les Champs-Elysées, le Qatar possède l'immeuble du
Virgin Megastore et l'ancien siège de HSBC France.
La banque centrale du Qatar
est également propriétaire de la galerie commerciale Elysées 26, un
immeuble de bureaux et de logements également situé sur les
Champs-Elysées.
Le Qatar est
actionnaire minoritaire de la Société Fermière du Casino Municipal de
Cannes, qui exploite le Gray d'Albion et le Majestic.

(Blandine Hénault, avec le Service Economique France, édité par Dominique Rodriguez)


-----------------------------------

LIRE :


Qatar, les secrets du coffre-fort
de Christian Chesnot et George Malbrunot
Editions Michel Lafon
- 2013, 17,95€

_________________
Si tu veux aider la PALESTINE va sur www.bdsfrance.org
Revenir en haut Aller en bas
raptor13
Capitaine
Capitaine


Messages : 1257
Date d'inscription : 31/05/2012
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille sans Chevron Médaille mission UN cambodge

MessageSujet: Re: quatar et mains basses   Jeu 13 Juin - 20:30

http://www.egaliteetreconciliation.fr/L-emir-de-Qatar-contraint-par-Washington-de-ceder-son-trone-18589.html
Revenir en haut Aller en bas
Rebell
banni
banni


Messages : 7651
Date d'inscription : 21/09/2012
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille Militaire Médaille sans Chevron Médaille de Blessé sans Citation

MessageSujet: Re: quatar et mains basses   Jeu 13 Juin - 20:37

raptor13 a écrit:
http://www.egaliteetreconciliation.fr/L-emir-de-Qatar-contraint-par-Washington-de-ceder-son-trone-18589.html
normal le maître commande sont chien vu que le Qatar et plus maître chez lui apré qui a donner au us la plus grande base militaire de la région vous vous attendez a quoi??? le Qatar et une colonie US il peut plus prendre des décision a lui seul les chien qui y vive sont pas pour servir de couverture et de dire que le Qatar existe mais c faux 
et tel père tel fils sa sera la même chose la politique Qatari (us) ne changera pas

_________________
vive l’Algérie pays des brave et maudissent les traître qui prétendent la défendre et qui l'enfonce
Revenir en haut Aller en bas
berhoum
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5666
Date d'inscription : 11/06/2012
Localisation : Toile du Net
Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille Militaire Terre Médaille de l'Air Médaille Militaire Médaille du Mérite Militaire citation ordre ANP Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation Médaille mission UN cambodge

MessageSujet: Re: quatar et mains basses   Lun 15 Juil - 17:32

[b class="sh2" style="text-decoration: none; color: rgb(34, 34, 34); letter-spacing: -1px; margin: 0px; padding: 0px 0px 2px; display: inline !important; line-height: 20px; font-size: 19px; font-weight: bold; font-family: Helvetica;"]Les services de renseignements algériens et russes ont poussé Obama à lâcher les islamistes[/b]







Citation :
Les services de renseignements algériens et leurs homologues russes seraient à l’origine du revirement américain dans le soutien aux dirigeants islamistes du Qatar et de l’Egypte ainsi que dans les pays qui ont connu des événements du printemps arabe.
En effet, le président des Etats-Unis, Barack Obama avait décidé de se débarrasser des deux responsables qataris, Hamad Ben Khalifa et Hamad Ben Jassim, en mai dernier eu égard aux documents très compromettants pour lui, que les services russes –avec l’aide des services algériens- ont fait parvenir à quelques Sénateurs américains et à des journalistes du Washington Post et du New York Times.
Selon Tunisie-Secret qui révèle ces informations ce lundi sur son site web, l’affaire devait être étouffée n’eut été la détermination du Sénateur James Inhofe, qui avait réussi à convaincre un grand nombre de ses collègues républicains.
Les convaincre que cette foi-ci, la procédure de destitution (impeachment) contre Obama doit aller jusqu’au bout, compte tenu des faits qui lui sont reprochés et sur lesquels il va devoir s’expliquer devant le Sénat.
 L’attaque d’Al-Qaïda contre l’ambassade US à Benghazi
Dès le début du mois de mai dernier, James Inhofe avait persuadé bon nombre de ses collègues Sénateurs d’entamer une procédure d’Impeachment contre Obama, accusé d’avoir dissimulé aux américains la vérité sur l’attaque contre l’ambassade des Etats-Unis à Benghazi, lors de laquelle l’ambassadeur Chris Stevens a été violé et exécuté.
La tentative de dissimuler certaines vérités sur l’attaque de Benghazi par la Maison Blanche est qualifié de “mensonge d’Etat le plus flagrant de l’histoire américaine”.
Mais l’initiative des sénateurs visant à destituer le président a tourné en “comité spécial d’enquête du Sénat” sur l’affaire Benghazi et plus exactement sur le rapport de la CIA qui a été retouché par l’administration Obama, dissimulant ainsi des vérités que l’opinion publique américaines devait connaitre. Le rôle du Sénateur de l’Arizona John McCain a été déterminant dans cette tournure des événements.
Toujours selon la même source, les douze versions du rapport de la CIA obtenues par le journaliste Jonathan Karl de la Chaine ABC prouvent bien que les termes “terrorisme”et “Al-Qaïda” ont été volontairement supprimés de la version initiale, et que la version finale du rapport s’est évertuée à présenter l’attaque de l’ambassade américaine à Benghazi comme l’action spontanée de quelques “têtes fêlées”, offensées par une vidéo parodiant le prophète Mohamed, et non une attaque terroriste planifiée par Al-Qaïda, qui voulait commémorer l’anniversaire de l’agression terroriste sur les Tours Jumelles de New York. Ces révélations sont en contradiction directe avec la version relayée par Jay Carney, le porte-parole de la Maison Blanche.
D’ailleurs un mémorandum fuité le 2 mai 2013 et obtenu par Jonathan Karl cite la porte-parole du Département d’Etat Victoria Nuland, demandant à ses collaborateurs d’éviter de mentionner que la CIA avait prévenu le Département d’Etat d’une éventuelle attaque terroriste à l’anniversaire du 11 septembre, dans la mesure où cela pourrait apporter de l’eau au moulin des Républicains pour leurs critiques de la politique internationale d’Obama.
Le refus de Barack Obama, pendant plus de deux semaines, de qualifier l’agression de Benghazi “d’attaque terroriste” a conduit plusieurs observateurs à supputer que la demande de Victoria Nuland d’éviter de parler de terrorisme remonte à Obama en personne.
Ces révélations ont amené le député de Floride, Ted Yoho, a déposer une proposition de loi le 26 juin dernier, pour interdire à toute agence ou institution américaine, l’allocation de fonds en vue de fournir une assistance militaire aux forces dites d’opposition en Syrie.
S’exprimant devant la Commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants, Yoho a réitéré ce qu’il avait dit à l’origine : “Quiconque pense qu’armer l’opposition rebelle en Syrie est une bonne idée devrait apprendre les leçons du passé. Les mêmes politiques ont créé des monstres en Irak, Afghanistan et ailleurs dans le monde. L’opposition syrienne est un mélange de groupes comme les Frères musulmans de Syrie et autres organisations qui ont fait allégeance à Al Qaïda”.
Al-Qaïda, une succursale des services qataris
Les relations entre Al-Qaïda et le Qatar remontent à des années. Outre le soutien financier à cette organisation terroriste apporté par des hommes d’affaires qataris proches de Hamad Ben Jassim, ainsi que par des associations dites caritatives, Al-Jazeera est devenue le principal relai médiatique de “cheikh Ben Laden”, comme l’appellent les présentateurs de cette chaîne islamo-terroriste.
Tous les services occidentaux étaient au courant de cette collaboration étroite entre l’oligarchie mafieuse et l’organisation terroriste…jusqu’au jour où cette relation est devenue trop flagrante pour pouvoir continuer.
En dépit du fait qu’Obama avait encore besoin des services d’Al-Qaïda en Syrie, en Irak et au Maghreb, ainsi que des très précieuses relations entre cette ” ONG ” de Ben Laden et Qatar Charity, le président américain a saisi la gravité de l’affaire en se débarrassant rapidement de ses deux complices et valets devenus trop encombrants : Hamad Ben Khalifa et Hamad Ben Jassim.
Sans toutefois prévenir François Hollande, ce qui aurait évité à celui-ci de se rendre à Doha 24h avant l’éviction officielle des deux Hamad.
Obama a changé les deux têtes du pouvoir au Qatar pour que le président de la première démocratie du monde ne soit pas accusé à son tour de soutien au terrorisme, notamment celui d’Al-Qaïda, supposée être l’ennemi numéro1 des Etats-Unis et du monde entier.
Barack Obama savait très bien que Hamad Ben Khalifa et Hamad Ben Jassim finançaient les Frères musulmans, Al-Qaïda et d’autres groupes terroristes, mais tant que cela servait les intérêts stratégiques de l’Empire, il a laissé faire ses valets.
Si cette collaboration étroite entre le Qatar et Al-Qaïda était encore floue en Tunisie, au moment des événements de janvier 2011, elle est devenue parfaitement claire en Libye, ensuite en Syrie. C’est d’ailleurs pour cette raison que les Français ont décidé de faire le grand nettoyage au Mali.
Les premières mesures prises par cheikh Tamim prouvent a posteriori les raisons pour lesquelles son père a été éjecté : expulsion immédiate de Khaled Mechaal et d’autres dirigeants du Hamas qui vivaient à Doha après avoir longtemps profité de la générosité syrienne, fermeture de la représentation “diplomatique” des Talibans à Doha, humiliation et expulsion de Youssef Qaradaoui, neutralité apparente dans les affaires intérieures égyptiennes…
La surprise égyptienne
Mais, dans la précipitation, Obama n’a pas réalisé que le changement à la tête de l’oligarchie qatarie pouvait avoir un impact immédiat sur l’Egypte.
Cela s’appelle en stratégie et en géopolitique un effet d’agrégation ou un effet secondaire. Les officiers libres de l’armée égyptienne ont profité de cette brèche pour déposer, le 3 juillet, Mohamed Morsi, d’autant plus qu’ils étaient certains du soutien d’une grande majorité du peuple égyptien, totalement édifiée sur la “morale”, la “compétence” et le “patriotisme” des Frères musulmans au pouvoir grâce au soutien financier et médiatique du Qatar et à l’appui diplomatique des Etats-Unis.
Pour le général Abdefattah Al-Sissi, c’était en réalité une course contre la montre: juste après son premier communiqué du 26 juin, les Frères musulmans avaient pris la décision de l’arrêter et de dissoudre le haut conseil militaire.
Face à cette situation qui était totalement imprévisible et à ce fait accompli, Obama avait d’abord parlé d’une “seconde révolution “, et non point de coup d’Etat.
Dans un second temps, ne sachant plus sur quel pied danser, il a déclaré que “les lois des Etats-Unis n’autorisent pas de soutenir financièrement un pays victime de coup d’Etat”, allusion à l’aide annuelle (1 milliard et demi de dollars) que l’Amérique accorde à l’armée égyptienne depuis des années.
Depuis la semaine dernière, la position américaine s’est stabilisée autour d’une solution médiane : on prend acte du changement en Egypte, mais il faut libérer Mohamed Morsi et s’abstenir de persécuter les Frères musulmans.
Ce n’est pas le sort de Mohamed Morsi qui inquiète l’administration américaine, mais tous les engagements secrets de ce président vis-à-vis d’Israël et des Etats-Unis.
L’engagement (écrit) le plus scandaleux, qui a provoqué la colère et l’indignation des égyptiens, est le renoncement de l’Egypte à 40% des territoires du Sinaï au profit des réfugiés Palestiniens.
L’affaire ne serait pas grave s’il s’agissait d’un acte de générosité islamiste à l’égard du peuple palestinien. Mais en réalité, il s’agissait d’une “promesse de vente” dans laquelle les Frères musulmans ont touché 8 milliard de dollars du Trésor américain.
Le document attestant cette opération “immobilière”a été envoyé par le général Al-Sissi au Sénat américain. Ce document porte la signature de Mohamed Morsi, de Mohamed Badi, le chef suprême des Frères musulmans, et de Khairat al-Chater, Frère musulman et l’une des plus grosses fortunes du pays.
Comme l’a avoué Abdallah Al-Achaal, l’ancien numéro2 des Affaires étrangères égyptiennes dans le gouvernement Morsi, cette transaction arrangeait Obama, Israël, les Frères musulmans et le Hamas.
C’est cette affaire, qui est entre les mains des Sénateurs républicains américains, qui inquiète beaucoup Barack  Obama, d’autant plus que ces Sénateurs réclament le remboursement illico des 8 milliards de dollars.
Le président américain pourrait toujours invoquer la raison d’Etat et sa volonté de “résoudre” définitivement le conflit israélo-palestinien, en offrant au Hamas –et non pas à l’autorité légitime palestinienne- un territoire qui appartient à l’Egypte, la fameuse solution de la “patrie de substitution”. Il pourrait aussi mobiliser le lobby sioniste pour le défendre, mais il ne peut rien pour sauver la tête de Mohamed Morsi qui pourrait être jugé et exécuté pour Haute Trahison.
Interrogé avant-hier devant le Sénat, Obama a avoué que son gouvernement a dépensé 25 milliards de dollars, “avant et après la révolution égyptienne, pour que les Frères musulmans prennent le pouvoir. Notamment dans les élections législatives et présidentielles”.
Obama a ajouté : ” Nous avons également soutenu les salafistes, mais moins que les Frères musulmans, qui étaient si désireux d’arriver au pouvoir qu’ils nous ont proposé de travailler pour nos intérêts et ceux d’Israël”.
En réponse à l’une des questions, il a indiqué que”les relations des Frères musulmans étaient très forte avec le Hamas et les mouvements extrémistes dans le Sinaï. Ils ont ainsi fait baisser les attaques contre Israël. Mohamed Morsi nous a été très rapidement d’un grand service dans la crise en Syrie lorsqu’il a rompu ses relations avec ce pays et qu’il a encourage les Egyptiens à faire le djihad contre la Syrie”.
Lorsque le Sénateur lui a dit que cette politique s’avère être un échec puisque le pouvoir des Frères musulmans s’est écroulé et sur quelles données il s’est basé pour prendre de tels risques, Obama a répondu qu’il s’est fondé sur des rapports de renseignement et sur les analyses de Madame Patterson (ambassadeur des USA en Egypte), qui nous a convaincu que l’Egypte était définitivement sous le pouvoir des Frères musulmans”.



http://www.algerie1.com/actualite/les-services-de-renseignements-algeriens-et-russes-ont-pousse-obama-a-lacher-les-islamistes/

_________________
Ne réveillez-pas la bête qui  sommeille en moi...!! Respect et convivialité ( lire la charte du FORUM ) le bouton  Rouge n'est pas là pour faire joli...
       si l'humanité ne met pas fin à la guerre !! la guerre mettra fin à l'humanité...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quatar et mains basses   Dim 1 Déc - 21:08

Le double jeu dangereux des puissances occidentales
« On ne saurait dire que la famille qatarie véhicule une idéologie quelconque en dehors de la protection de ses propres intérêts. Mais comme il lui faut ravir à la famille Séoud son rôle moteur dans le contrôle de l’Islam à l’échelle mondiale, elle héberge volontiers les imams et prêcheurs de tout poils ( cf Youssef Qardhawi) à condition qu’ils soient plus extrémistes que les oulémas séoudiens de façon à leur rendre des points.
 http://maliactu.net/mali-le-qatar-investit-dans-le-terrorisme-salafiste/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: quatar et mains basses   

Revenir en haut Aller en bas
 
quatar et mains basses
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A.N.P DZ Défense  :: Actualités & Géopolitique :: Terrorisme International-
Sauter vers: