A.N.P DZ Défense

A.N.P DZ Défense

Forum Militaire
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Bienvenu sur le forum anpdz

Partagez | 
 

  Ben Laden Mort

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13546
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Ben Laden Mort    Lun 2 Mai - 4:32

Al Qaeda leader bin Laden dead: U.S. officials

By Mark Hosenball and Jeff Mason
WASHINGTON | Sun May 1, 2011 11:06pm EDT
(Reuters) - Osama bin Laden is dead and his body has been recovered by U.S. authorities, U.S. officials said on Sunday.

President Barack Obama was to make the dramatic announcement shortly in a hastily called, late-night appearance at the White House.

It is a major accomplishment for Obama and his national security team. Obama's predecessor, George W. Bush, had repeatedly vowed to bring to justice the mastermind of the September 11, 2001, attacks on New York and Washington, but never did before leaving office in early 2009.

_________________
https://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge


Dernière édition par yak le Lun 2 Mai - 5:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://anpdz.forumalgerie.net
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13546
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Forces spéciales américaines a conduit bin Laden fonctionnement: source    Lun 2 Mai - 4:43

WASHINGTON | dim. 1 mai 2011 11h35 HAE
(Reuters) - Forces Spéciales US a dirigé l'opération qui a tué al-Qaïda, Oussama ben Laden dans le Pakistan , une source américaine, a déclaré dimanche.

(Reportage par Steve Holland , édité par Philip Barbara )


U.S. Special Forces led bin Laden operation: sou

Factbox: Who was Osama bin Laden?
11:22pm EDT
Related News
Stocks rise after news of Bin Laden death; oil slides
11:39pm EDT
Bin Laden body is in U.S. custody - source
11:27pm EDT
Bin Laden killed in mansion outside Islamabad -US source
11:21pm EDT
Osama bin Laden: 9/11 author who defied Bush, Obama
11:15pm EDT
Analysis & Opinion
The Black Swan of Cairo
Al Qaeda leader killed in Kunar, Afghanistan’s “safe haven”
WASHINGTON | Sun May 1, 2011 11:35pm EDT
(Reuters) - U.S. Special Forces led the operation that killed al Qaeda leader Osama bin Laden in Pakistan, a U.S. source said on Sunday.

_________________
https://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://anpdz.forumalgerie.net
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13546
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Oussama ben Laden est mort, selon certaines sources    Lun 2 Mai - 4:47

(CNN) - Oussama ben Laden est mort, des sources ont déclaré à CNN dimanche soir.
Un haut responsable américain a dit à CNN que Oussama ben Laden a été tué par les forces américaines dans une maison en dehors de la capitale pakistanaise d'Islamabad, ainsi que d'autres membres de la famille.
Congrès et l'administration des sources disent les officiels américains ont le corps de Ben Laden. De plus amples détails autour de sa mort n'étaient pas immédiatement disponibles.
Le président américain Barack Obama devrait s'adresser à la nation sous peu.
CNN Ed Henry contribué à ce rapport

En l'état-major CNN Wire
2 mai 2011 - Mise à jour 0314 GMT (1114 HKT)

_________________
https://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://anpdz.forumalgerie.net
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13546
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Oussama ben Laden est mort, selon certaines sources    Lun 2 Mai - 4:48

(CNN) - Oussama ben Laden est mort, des sources ont déclaré à CNN dimanche soir.
Un haut responsable américain a dit à CNN que Oussama ben Laden a été tué par les forces américaines dans une maison en dehors de la capitale pakistanaise d'Islamabad, ainsi que d'autres membres de la famille.
Congrès et l'administration des sources disent les officiels américains ont le corps de Ben Laden. De plus amples détails autour de sa mort n'étaient pas immédiatement disponibles.
Le président américain Barack Obama devrait s'adresser à la nation sous peu.
CNN Ed Henry contribué à ce rapport

En l'état-major CNN Wire
2 mai 2011 - Mise à jour 0314 GMT (1114 HKT)

http://edition.cnn.com/2011/POLITICS/05/01/bin.laden.dead/index.html?hpt=C1

_________________
https://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://anpdz.forumalgerie.net
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13546
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: سي إن إن: مقتل بن لادن    Lun 2 Mai - 5:01


قالت وسائل إعلام أميركية إن زعيم تنظيم القاعدة أسامة بن لادن قتل، وإن ذلك سيأتي في كلمة للرئيس الأميركي باراك أوباما في وقت لاحق.

وذكرت شبكة سي إن إن في ساعة مبكرة من صباح اليوم الاثنين أن بن لادن قتل في عملية عسكرية خارج العاصمة الباكستانية إسلام أباد.

وقالت مراسلة الجزيرة في واشنطن وجد وقفي إن وسائل الإعلام الأميركية بدا عليها الارتياح لدى متابعتها للنبأ، وعلقت عليه باعتباره نجاحا لأوباما.

وكان أوباما كان قد تعهد في حملته الانتخابية الوصول إلى بن لادن، الذي تبحث عنه السلطات الأميركية منذ اختفائه في أفغانستان اواخر العام 2001.

_________________
https://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://anpdz.forumalgerie.net
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13546
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Ben Laden a été tué (médias US)    Lun 2 Mai - 5:12



02/05/2011 | Mise à jour : 04:48

Oussama Ben Laden a été tué, annonce le New York Times sur son site Internet, citant une source officielle américaine.

La chaîne d'informations CBS News en a obtenu confirmation auprès de deux sources au sein du Congrès américain, tout comme l'agence Associated Press. Les États-Unis auraient récupéré le corps du chef d'al-Qaida.

Le président américain Barack Obama doit s'exprimer dans les prochaines minutes sur une question de sécurité nationale dont le contenu n'a pas été détaillé.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/05/02/97001-20110502FILWWW00003-ben-laden-a-ete-tue-medias-us.php

_________________
https://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge


Dernière édition par yak le Lun 2 Mai - 5:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://anpdz.forumalgerie.net
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13546
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Ben Laden Mort    Lun 2 Mai - 5:13


_________________
https://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://anpdz.forumalgerie.net
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13546
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Ben Laden Mort    Lun 2 Mai - 5:20

Black]Obama va annoncer que Ben Laden est mort

WASHINGTON - Le président des Etats-Unis Barack Obama va annoncer dimanche soir que le chef d'Al-Qaïda, Oussama Ben Laden, est mort, a déclaré un haut responsable américain à l'AFP.

Ce responsable, qui s'exprimait sous couvert de l'anonymat, n'a pas donné de détails sur les circonstances ou la date de la mort de Ben Laden.

La chaîne de télévision CNN, citant des sources anonymes, a affirmé que le chef d'Al-Qaïda avait été tué lors d'une opération, décidée sur la base de renseignements, près d'Islamabad, la capitale pakistanaise, et que les Etats-Unis avaient récupéré son corps.

La Maison Blanche avait auparavant annoncé que M. Obama devait s'adresser à la nation, sans dire quel serait le sujet de cette intervention, particulièrement inhabituelle un dimanche en fin de soirée alors que l'agenda présidentiel était vide.

Cette annonce attendue intervient près de dix ans après les attentats du 11 septembre 2001, qui avaient fait près de 3.000 morts à New York et Washington.

Malgré une chasse à l'homme de grande ampleur menée par les forces américaines, en particulier dans les zones frontalières entre l'Afghanistan et le Pakistan, Ben Laden avait réussi à échapper aux recherches.

(©AFP / 02 mai 2011 05h25)

_________________
https://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://anpdz.forumalgerie.net
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13546
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Ben Laden Mort    Lun 2 Mai - 5:22


_________________
https://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://anpdz.forumalgerie.net
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13546
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Obama annonce que les Etats-Unis ont tué Ben Laden    Lun 2 Mai - 5:29

WASHINGTON (AFP) - Le président Barack Obama a annoncé que les Etats-Unis avaient tué le chef d'Al-Qaïda Oussama Ben Laden dimanche lors d'une opération commando au Pakistan, et salué l'aide des autorités d'Islamabad.

Des milliers d'Américains manifestaient leur joie devant la Maison Blanche dimanche soir, au moment où le président Barack Obama annonçait la mort d'Oussama Ben Laden, a constaté un journaliste de l'AFP.

Aux cris de "USA! USA!", certains agitant des drapeaux américains, des habitants de Washington se sont réunis spontanément devant le siège de la présidence pour fêter la mort du chef d'Al-Qaïda, responsable de la mort de près de 3.000 personnes au cours des attentats du 11-Septembre. "Je n'ai jamais ressenti pareille émotion", confiait John Kelley, un étudiant de 19 ans. "C'est quelque chose que nous avons attendu si longtemps".

Le chef d'Al-Qaïda a été tué près d'Islamabad, la capitale pakistanaise, et les Etats-Unis ont récupéré son corps, avaient annoncé peu avant les médias américains dimanche.


_________________
https://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://anpdz.forumalgerie.net
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13546
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Barack Obama annonce la mort d'Oussama ben Laden    Lun 2 Mai - 6:49

WASHINGTON (Reuters) - Oussama Ben Laden a été tué dimanche dans une fusillade lors d'une opération conduite au Pakistan par les Etats-Unis, a annoncé Barack Obama.
"Justice est faite", a déclaré le président américain lors d'une allocution solennelle prononcée dimanche soir depuis la Maison blanche à propos de l'homme à l'origine des attentats du 11 septembre 2001 qui ont entraîné la mort de 3.000 Américains.
Le chef d'Al Qaïda, né en 1957, était traqué en vain depuis sa disparition il y a dix ans en Afghanistan. Son corps est aux mains des Américains, a précisé Barack Obama.

Barack Obama a déclaré qu'aucun Américain n'avait été tué dans l'opération menée à Abbotabad, au nord d'Islamabad, la capitale pakistanaise, et que les hommes impliqués - des forces spéciales selon une source - avaient pris soin d'éviter de faire des victimes civiles.
"Les Etats-Unis ont conduit une opération dans laquelle a été tué Oussama ben Laden, le chef d'Al Qaïda et un terroriste responsable du meurtre de milliers d'hommes, de femmes et d'enfants", a déclaré le président américain.
Selon un responsable américain, un fils adulte de Ben Laden ainsi que deux autres adultes ont péri également dans le raid.
Il s'agit d'une réussite majeure pour Barack Obama et ses conseillers chargés de la sécurité nationale, alors que beaucoup d'Américains avaient abandonné l'espoir que le chef d'Al Qaïda soit un jour retrouvé.
Une foule de plusieurs milliers de personnes brandissant des drapeaux américains s'est rassemblée dans la soirée devant la Maison blanche pour manifester sa joie aux cris d'"USA, USA".
Le département d'Etat américain a averti contre un risque accru de violences anti-américaines après la mort d'Oussama ben Laden et diffusé une alerte aux voyageurs américains.
BUSH SALUE UNE "REUSSITE CAPITALE"
Le prédécesseur d'Obama, George W. Bush, avait traqué en vain pendant près de sept ans et demi, des attentats du 11 septembre 2001 à son départ de la Maison blanche en janvier 2009, l'extrémiste d'origine saoudienne.
Dans un communiqué, il a salué une "réussite capitale".
"La lutte contre le terrorisme continue, mais ce soir, l'Amérique a envoyé un message évident: quel que soit le temps que cela prend, la justice finit par être rendue", a déclaré George W. Bush.
L'un des premiers dirigeants étrangers à réagir, le Premier ministre britannique David Cameron a jugé que la nouvelle de la mort de Ben Laden apporterait au monde un "grand soulagement".
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a parlé de "triomphe pour les pays démocratiques en lutte contre le terrorisme".
L'Inde a souligné que le fait qu'il ait été tué au Pakistan confirmait les craintes que le pays, ennemi juré de New Delhi, serve de repaire aux extrémistes.
Selon certaines informations, Ben Laden avait failli être tué par un bombardement américain fin 2001 dans les montagnes de Tora Bora, dans l'est de l'Afghanistan.
Barack Obama a rappelé qu'il avait fait, dès son arrivée à la Maison blanche en janvier 2009, de la capture ou de la mort de Ben Laden une priorité majeure dans la lutte antiterroriste.
Il a indiqué que la piste qui s'est révélée être la bonne était apparue en août dernier. Il a ajouté qu'il avait autorisé vendredi matin l'opération visant à tuer Ben Laden.
De nombreux spécialistes du renseignement estimaient qu'il se cachait au Pakistan.
Ancien combattant dans la guerre contre l'occupation soviétique en Afghanistan, Ben Laden a revendiqué les attentats du 11 septembre 2001 en déclarant plus tard qu'ils avaient dépassé ses espérances. Il a également été jugé à l'origine d'une série d'attentats contre des objectifs américains en Afrique et au Moyen-Orient dans les années 1990.
Jean-Stéphane Brosse pour le service français

http://beta.fr.news.yahoo.com/barack-obama-annonce-la-mort-doussama-ben-laden-035313038.html

_________________
https://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://anpdz.forumalgerie.net
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13546
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Ben Laden, l'insaisissable instigateur du 11-Septembre    Lun 2 Mai - 6:52

Par la suite, son rôle à la tête d'Al Qaïda devient sans doute plus symbolique que concret. Mais les attentats continuent, notamment avec la guerre d'Irak. | Reuters – il y a 1 heure 1 minute

LONDRES/ISLAMABAD (Reuters) - Défiant la puissance de l'Amérique "infidèle", Oussama ben Laden a organisé les attentats les plus meurtriers de l'histoire avant de passer des années à railler Washington qui ne parvenait pas à le capturer.
L'instigateur des opérations suicide du 11 septembre 2001 était devenu un objet d'obsession pour l'ex-président George W. Bush, qui avait juré de le prendre mort ou vif et dont les deux mandats ont été dominés par une "guerre contre le terrorisme" axée sur son réseau islamiste, Al Qaïda.
Il s'était également posé en adversaire de Barack Obama, rejetant la branche d'olivier tendue aux musulmans par le nouveau président américain dans son discours du Caire en 2009.
On l'a dit terré dans des grottes afghanes, sans plus de contrôle sur son mouvement, mais Ben Laden en est resté la figure de proue alors qu'il se ramifiait de l'Irak à l'Afrique du Nord, pilotait ou inspirait des attaques de Bali à Londres.
Avec sa longue barbe grise et son air mélancolique, il était devenu l'un des personnages les plus notoires de la planète. Son visage émacié surgissait périodiquement des vidéos de propagande d'Al Qaïda tandis que les Etats-Unis promettaient 25 puis 50 millions de dollars de récompense pour la capture de cet homme secret à qui d'autres trouvaient du charisme.
Dimanche, l'ennemi public numéro un des Etats-Unis a été tué dans une opération conduite au Pakistan par les forces spéciales américaines, ce qui met fin à une chasse à l'homme sans équivalent.
Des milliers de soldats américains auront participé à cette traque dans les monts et déserts d'Afghanistan, ainsi que des dizaines de milliers de soldats pakistanais dans les zones tribales frontalières.
Exécré comme un terroriste incarnant les crimes de masse et le mal absolu ou traité en icône de musulmans dressés contre l'humiliation, Ben Laden a changé le cours de l'histoire.
Les Etats-Unis et leurs alliés ont dû reformuler leurs principes en matière de sécurité, passant à grand-peine des affrontements entre Etats hérités de la guerre froide à une "guerre asymétrique" contre de petites cellules islamistes.
LES ARMES DE LA MONDIALISATION
Les armes d'Al Qaïda n'étaient pas des chars, des sous-marins ni des porte-avions, mais les instruments quotidiens de la mondialisation et de la technologie du XXIe siècle - en particulier internet, avidement exploité à des fins de propagande, de recrutement et d'entraînement.
Pourtant, de son propre aveu, Ben Laden n'avait pas entièrement pressenti l'impact d'une opération consistant à recruter 19 kamikazes pour détourner quatre avions de ligne américains et les projeter contre des édifices symbolisant la puissance financière et militaire des Etats-Unis.
Près de 3.000 personnes ont péri dans les attentats du 11-Septembre, dont les cibles étaient les tours jumelles du World Trade Center à New York et le Pentagone à Washington. Le quatrième appareil, tombé en Pennsylvanie, visait sans doute une cible officielle.
Un mois plus tard, alors que débutent les bombardements de l'aviation américaine en Afghanistan, Ben Laden apparaît sur une vidéo diffusée par Al Djazira. Entouré de trois de ses lieutenants, il y explique d'un ton calme le but de son djihad.
"Voici l'Amérique frappée par Dieu Tout-Puissant à l'un de ses organes vitaux", dit-il sans revendiquer les attentats. "L'Amérique a été remplie d'horreur du nord au sud et de l'est à l'ouest et, Dieu en soit loué, ce que l'Amérique vit maintenant n'est qu'une réplique de ce que nous avons enduré."
Au fil des années suivantes, le chef d'Al Qaïda harcèlera Washington et ses alliés par messages audio ou vidéo, dénonçant la guerre d'Irak, la politique électorale américaine, la crise immobilière des subprimes et même le changement climatique.
Un trou de près de trois ans dans sa production vidéo relance des rumeurs qui le disent atteint d'une grave affection rénale, voire mort. Mais Ben Laden est de retour sur les écrans en septembre 2007, réaffirmant aux Américains que leur pays est vulnérable malgré sa puissance économique et militaire.
FILS DE MAGNAT DES AFFAIRES
Pour cet héritier né en 1957 en Arabie saoudite, 17e des 57 enfants d'un millionnaire du BTP venu du Yémen, le "Mal" s'incarnait dans les "impies" américains arrivés dans son pays, gardien des lieux saints musulmans, pour la guerre du Golfe de 1991. Le "Bien" étant la guerre sainte (djihad) qu'il affirmait leur livrer au nom d'un milliard de musulmans.
Ben Laden, qui s'est d'abord marié avec une cousine syrienne à 17 ans, aurait eu au moins 23 enfants de cinq femmes ou plus. Il avait perdu son père Mohamed dans un accident d'avion après une erreur apparente de son pilote américain. Adolescent timide, étudiant moyen, il obtiendra un diplôme de génie civil.
Après s'être rendu au Pakistan peu après l'invasion soviétique de l'Afghanistan en 1979, il va collecter des fonds dans son pays et revient combattre aux côtés des moudjahidine afghans. Il se retournera contre ses alliés une fois évincée la puissante Armée rouge, qui aura perdu 13.000 hommes en dix ans.
Selon différents récits, le Saoudien participe à la création d'Al Qaïda (La Base) vers la fin de l'occupation soviétique. La mort en 1988 de son demi-frère Salem, lui aussi en avion, semble avoir contribué à la radicalisation d'Oussama.
Il condamne la présence en Arabie des troupes américaines chargées d'évincer l'armée irakienne du Koweït en 1991 et restera persuadé que le monde musulman est victime d'un terrorisme international organisé par l'Amérique.
Accueilli en 1991 par le Soudan islamiste qui l'expulsera cinq ans plus tard, Ben Laden refait surface en Afghanistan peu avant l'arrivée aux affaires des taliban, ses nouveaux alliés.
Il décrète son djihad contre les Etats-Unis, qui ont financé la résistance afghane à laquelle il s'était joint, et tissera une toile mondiale de réseaux armés islamistes. Al Qaïda s'engage dans des actions spectaculaires dès 1993, année d'un premier attentat contre le Word Trade Center qui fait six morts.
Le Saoudien est tenu pour le principal suspect lors des attentats à la bombe qui visent des soldats américains en Arabie en 1995 et 1996. Après le double attentat d'août 1998 contre les ambassades des Etats-Unis au Kenya et en Tanzanie (plus de 200 morts), Washington le désigne comme le cerveau de l'opération.
L'ENTRAÎNEMENT DES KAMIKAZES
Les raids de représailles américains au Soudan et contre des camps d'entraînement en Afghanistan semblent des coups d'épée dans l'eau. L'homme reste insaisissable, mais on devine à nouveau sa main en octobre 2000 dans l'attentat contre l'USS Cole, navire américain lance-missiles, dans le port d'Aden, au Yémen. Dix-sept de ses membres d'équipage périssent.
En territoire afghan, où sa richesse et son islamisme radical lui ont donné accès au premier cercle du régime taliban, Ben Laden organise des camps d'entraînement où des activistes sont préparés à des opérations terroristes à travers le monde.
Liées par la haine de l'Occident, d'Israël et des dirigeants arabes modérés, ces recrues prêtes à mourir viennent d'Asie centrale et du Sud-Est, du Moyen-Orient, d'Afrique et d'Europe.
Survient le 11-Septembre. Jamais attaqués sur leur sol, les Américains enregistrent près de 3.000 morts et sont durablement traumatisés. L'administration Bush parle d'acte de guerre, désigne Ben Laden et décrète une "croisade" contre ce qu'il incarne en se jurant de l'"enfumer dans son terrier".
Peu d'ennemis de la superpuissance américaine avaient comme Ben Laden les moyens d'une telle opération. Les taliban, évincés de Kaboul, paient le prix de l'hébergement qu'ils lui ont accordé. Des bombes américaines l'auraient manqué de peu quand il quittait avec son entourage la zone de Tora Bora, fin 2001.
En 2002, des discothèques sont attaquées à Bali (Indonésie) par la Jemaah Islamiah, "filiale" d'Al Qaïda en Asie ; il y a 202 morts. Des attentats perpétrés dans des trains à Madrid le 11 mars 2004 font 191 morts. A Londres, des kamikazes font 52 morts en juillet 2005. D'autres activistes frappent en Irak, en Turquie, en Egypte, en Algérie, au Maroc, en Mauritanie, en Arabie ou au Yémen.
Depuis 2001, son "adjoint" Ayman al Zaouahri et lui ont diffusé à eux deux une soixantaine de messages émaillés de menaces qui visent parfois à enfoncer un coin entre Washington et ses alliés européens. Après George Bush, Ben Laden accuse son successeur Barack Obama de pratiquer une politique analogue.
Soupçonné de se cacher dans les zones tribales pakistanaises proches de l'Afghanistan où continuait la guerre, il excluait de se laisser capturer dans un message audio en 2006. "Je jure de ne mourir qu'en homme libre", y affirmait-il.
(Mark Trevelyan, version française Nicole Dupont et Philippe Bas-Rabérin)

http://beta.fr.news.yahoo.com/ben-laden-linsaisissable-instigateur-du-11-septembre-044823218.html

_________________
https://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://anpdz.forumalgerie.net
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13546
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Explosion de joie devant la Maison Blanche    Lun 2 Mai - 7:03

Des milliers d'Américains manifestaient leur joie devant la Maison Blanche dimanche soir, chantant «USA, USA» au moment où le président Barack Obama annonçait la mort d'Oussama Ben Laden, a constaté un journaliste de l'AFP.
Aux cris de «USA! USA!», au milieu d'une nuée de drapeaux américains, des habitants de Washington se sont réunis spontanément devant le siège de la présidence pour fêter la mort du chef d'Al-Qaeda, responsable de la mort de 3.000 personnes au cours des attentats du 11-Septembre.
«Je n'ai jamais ressenti pareille émotion», confiait John Kelley, un étudiant de 19 ans. «C'est quelque chose que nous avons attendu si longtemps. Quand j'ai appris la nouvelle, j'avais les genoux en coton».
«Je ressens un sentiment de justice. Ca a pris tellement de temps mais nous l'avons eu. Ce n'est que justice pour les familles endeuillées par le 11-Septembre», déclare Jon Garcia, un autre étudiant de 19 ans. «Ca donne un sens à notre mission en Afghanistan», ajoute-t-il.
Les Américains étaient quelques centaines devant la Maison Blanche peu après l'annonce de la mort de Ben Laden par les médias américains, plusieurs milliers une demi-heure après. Jon Garcia est venu devant la Maison Blanche pour «faire partie de l'Histoire».
«C'est génial, quelle joie pour les familles qui ont perdu leurs proches lors du 11-Septembre», dit Anna Howell, professeur de 27 ans. «Ce n'est pas tous les jours que l'Amérique communie ainsi», note-t-elle.
(Source AFP)

http://beta.fr.news.yahoo.com/explosion-joie-devant-maison-blanche-052719856.html;_ylt=AidW6jXUWvGKn.C9mTUbE9wGfsl_;_ylu=X3oDMTNoZG1yNnYxBHBrZwMxMjA3OTg4OC0yZTJkLTNkNTktOTQ2ZC1jNTNiZjFlZjY4NDcEcG9zAzEEc2VjA01lZGlhVG9wU3RvcnlGYWxsQmFjawR2ZXIDNDIyZWM0MTAtNzQ3ZC0xMWUwLWJlYjktY2JhNjZkOWFmZTgw;_ylg=X3oDMTFjczM0ajEzBGludGwDZnIEbGFuZwNmci1mcgRwc3RhaWQDBHB0A3NlY3Rpb25zBHRlc3QD;_ylv=3

_________________
https://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://anpdz.forumalgerie.net
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13546
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Ben Laden aurait été tué dans un raid conjoint USA-Pakistan    Lun 2 Mai - 7:24



ABBOTABAD, Pakistan (Reuters) - Oussama ben Laden a été tué dimanche soir lors d'une opération menée conjointement par les forces américaines et pakistanaises à Abbotabad, non loin d'Islamabad, la capitale du Pakistan, ont déclaré lundi des responsables des services de sécurité.
Un responsable à Peshawar a confirmé qu'il s'agissait d'une opération menée par la CIA en collaboration avec les forces de sécurité pakistanaises.
"Elle a été menée sur la base d'une information très précise selon laquelle une cible très importante était présente", a dit ce responsable.
Un hélicoptère de l'armée pakistanaise s'est écrasé dimanche soir près d'Abbotabad, faisant un mort et deux blessés, selon les médias pakistanais. On ignore si cet incident est lié à la mort d'Oussama ben Laden. Des témoins ont signalé des fusillades avant la chute de l'un des deux hélicoptères pakistanais volant à basse altitude près de l'académie militaire pakistanaise.

La police a bloqué la route menant à cette académie, a constaté un photographe de Reuters.
Le fait qu'Oussama ben Laden, recherché par les Etats-Unis depuis les attentats du 11 septembre 2001, semblait vivre dans un luxe relatif non loin d'Islamabad pourrait être embarrassant pour les autorités pakistanaises.
"Il va y avoir une période de fortes tensions entre Washington et Islamabad car Ben Laden semblait vivre ici tout près d'Islamabad", prédit Imtiaz Gul, un expert des questions de sécurité.
"Si l'ISI (le renseignement militaire pakistanais) l'avait su alors quelqu'un au sein de l'ISI aurait dû faire fuiter l'information. Le Pakistan va avoir fort à faire pour limiter les dégâts car les Etats-Unis n'arrêtaient pas de dire qu'il se trouvait au Pakistan (...) C'est un coup sérieux porté à la crédibilité du Pakistan", a-t-il ajouté.
Expert des questions de défense, l'ancien général Talat Masood juge pour sa part que la réputation des services pakistanais va être préservée par le fait qu'ils ont participé à l'opération ayant abouti à la mort d'Oussama ben Laden.
"Il doit y avoir une forme de soulagement car cela va enlever un peu de pression sur le Pakistan", a-t-il dit. "Il est plus que probable que le Pakistan a apporté sa contribution et le mérite en revient en partie au Pakistan."

Rebecca Conway, Zeeshan Haider, Kamran Haider et Faisal Mehmood, Bertrand Boucey pour le service français

http://beta.fr.news.yahoo.com/ben-laden-aurait-%C3%A9t%C3%A9-tu%C3%A9-dans-un-raid-054850514.html;_ylt=AgDUeI5wBZLH16jwLRVSnDcIfsl_;_ylu=X3oDMTNka2sxMnZkBHBrZwM2Y2U2ZDI4MS04YzA3LTM2ZmYtYmUyZi05MDQ5MTgwMjIyNTkEcG9zAzEEc2VjA01lZGlhVG9wU3RvcnlDb2tlBHZlcgMyYzU0ZGQ3MC03NDgwLTExZTAtYmZkYy0xZDA2N2ZjZTY1YzA-;_ylg=X3oDMTFjczM0ajEzBGludGwDZnIEbGFuZwNmci1mcgRwc3RhaWQDBHB0A3NlY3Rpb25zBHRlc3QD;_ylv=3

_________________
https://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://anpdz.forumalgerie.net
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13546
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Ben Laden identifié par technique faciale, tests ADN en cours    Lun 2 Mai - 8:45

WASHINGTON (Reuters) - Les Etats-Unis procèdent à des tests ADN sur le corps d'Oussama ben Laden et ont utilisé des techniques de reconnaissance faciale pour identifier le chef d'Al Qaïda, tué dans un raid nocturne au Pakistan, a déclaré lundi un responsable américain.
Ben Laden a été identifié par les commandos qui l'ont tué au cours d'une fusillade. Le chef d'Al Qaïda a résisté avant d'être atteint à la tête, a dit à Reuters ce responsable américain ayant requis l'anonymat.
Les résultats des tests ADN devraient être disponibles dans un délai de quelques jours.
Les commandos sont restés moins de 40 minutes au sol et l'opération a été suivie en direct par le directeur de la CIA, Leon Panetta, et d'autres responsables des services de renseignement réunis dans une salle de conférence au siège de la CIA à Langley, en Virginie.

"Lorsqu'il a été dit que l'opération était un succès, les responsables de la CIA présents dans la salle de conférence se sont mis à applaudir plutôt bruyamment", a dit ce responsable américain.

Tabassum Zakaria; Bertrand Boucey pour le service français

http://beta.fr.news.yahoo.com/ben-laden-identifi%C3%A9-par-technique-faciale-tests-adn-063921716.html;_ylt=AiMiUOLWZUIxP6mX2I8q93kMfsl_;_ylu=X3oDMTNhZW82cTZpBHBrZwNhYjExOTE0My00OWIwLTMxOTktYWU4MC03ZWZmNWM0M2NlYjcEcG9zAzMEc2VjA01lZGlhSnVtYm90cm9uBHZlcgM0YzI0NzZlMC03NDg3LTExZTAtYWZkOS02MWI1NWI4NWE2MGQ-;_ylg=X3oDMTFjczM0ajEzBGludGwDZnIEbGFuZwNmci1mcgRwc3RhaWQDBHB0A3NlY3Rpb25zBHRlc3QD;_ylv=3

_________________
https://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://anpdz.forumalgerie.net
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13546
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Le cadavre de Ben Laden.    Lun 2 Mai - 8:48


_________________
https://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://anpdz.forumalgerie.net
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13546
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Mort de Ben Laden: «Nous attendions ce moment depuis dix ans»    Lun 2 Mai - 9:12



REPORTAGE - Dès la fin du discours de Barack Obama, annonçant la mort d'Oussama ben Laden vers 23h50 heures locales, la foule n'a cessé de grandir le long de Church Street, près du site des tours du World Trade Center, à New York…
De notre correspondante à New York,
Des centaines de personnes venues des cinq districts de New York ont afflué toute la soirée, chantant l'hymne américain et scandant «God Bless America». Après l'annonce par Barack Obama de la mort d'Oussama ben Laden. Les vendeurs de drapeaux américains sont déjà sur le pont. «C'est le moment le plus patriotique que j'ai vécu depuis des années», note Anthony, un jeune habitant de Brooklyn, venu dès qu'il a appris la nouvelle. «Je l'ai vu sur Twitter et j'ai reçu des SMS de mes amis disant qu'ils se rejoignaient à Ground Zero.»

http://beta.fr.news.yahoo.com/mort-ben-laden-attendions-moment-depuis-dix-ans-073818054.html;_ylt=AjI2djhzqVHeAKnQcCkd9TsIfsl_;_ylu=X3oDMTNhazJidGNoBHBrZwNlZTA1YTE0ZS1mZGNkLTNkMTgtOWM1Yy1jNzE2YzEyNTdiMjUEcG9zAzIEc2VjA01lZGlhSnVtYm90cm9uBHZlcgM4N2FhZjQ5MC03NDkyLTExZTAtOTlmNC0yODZiMWM1ZTEwOWQ-;_ylg=X3oDMTFjczM0ajEzBGludGwDZnIEbGFuZwNmci1mcgRwc3RhaWQDBHB0A3NlY3Rpb25zBHRlc3QD;_ylv=3

_________________
https://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://anpdz.forumalgerie.net
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13546
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Ben Laden abattu par les Américains: "Les forums djihadistes appellent à la vengeance"    Lun 2 Mai - 15:29


Sur Le Post, Yves Trotignon, consultant en terrorisme au cabinet Risk&Co, explique pourquoi l'annonce de la mort de Ben Laden risque d'entraîner des représailles des djihadistes... même en France.
L'annonce de la mort de Ben Laden met un terme aux spéculations sur sa prétendue mort...
"On avait un doute sur les communiqués audio qu'il envoyait régulièrement depuis 2007, qui étaient 'plus ou moins' identifiés par les services occidentaux. Ben Laden était moins actif que par le passé au sein d'Al Qaida. On pensait qu'il était malade. On avait assisté à une inflexion politique depuis 2006, quand Ben Laden avait passé la main à Al Zawahiri, son numéro 2. C'est ce dernier qui a mis en place la politique de soutien aux mouvements régionaux, comme au Sahel, ou en Afrique de l'Est. Ben Laden ne dirigeait plus grand chose."
Faut-il craindre des représailles pour les otages français (on pense notamment à Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier en Afghanistan, aux salariés de Vinci et d'Areva au Sahel...)?
"Ce n'est clairement pas une bonne nouvelle pour les otages. Les talibans qui ont enlevé les journalistes en Afghanistan n'ont jamais clairement lié leur sort à celui de Ben Laden. En revanche, concernant les otages d'AQMI au Mali, Al Qaida au Magbreb Islamique avait fait savoir qu'il fallait négocier avec Ben Laden, qu'ils ne géraient plus rien. Cela dit, on était de toute façon très loin d'une libération immédiate."
Doit-on craindre des attentats aujourd'hui?
"Aux Etats-Unis et en Europe, il faut plutôt s'attendre à ce que des gens sortent armés et tirent au hasard dans les rues. Ce matin, les forums djihadistes appellent à la vengeance. Ce qu'il faut surtout redouter, c'est la riposte planifiée, dans des mois, quand des terroristes voudront frapper très fort pour venger la mort de leur chef."
Pour le gouvernement pakistanais, c'est une catastrophe (...) Lire la suite sur LePost.fr


http://us.lrd.yahoo.com/_ylt=AoYnXOYc3yEqIKoimjYLDycdfsl_;_ylu=X3oDMTBxZ2l1MGs5BHBvcwMxBHNlYwNNZWRpYUFydGljbGVCb2R5;_ylg=X3oDMTJobGU3ZTRlBGludGwDZnIEbGFuZwNmci1mcgRwc3RhaWQDZGY5YzYyZmItZDk3NC0zNThkLTllZjAtNDUzMzY5NGVhOGNiBHB0A3N0b3J5cGFnZQR0ZXN0Aw--;_ylv=0/SIG=14st9fr8m/EXP=1305555953/**http%3A//www.lepost.fr/article/2011/05/02/2482554_ben-laden-abattu-par-les-americains-les-forums-djihadistes-appellent-a-la-vengeance.html

_________________
https://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://anpdz.forumalgerie.net
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13546
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: The moment of killing Osama bin Laden لحظة الهجوم على اسامة بن لادن    Lun 2 Mai - 15:39


_________________
https://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://anpdz.forumalgerie.net
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13546
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Re: Ben Laden Mort    Lun 2 Mai - 15:40

Question Question

_________________
https://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://anpdz.forumalgerie.net
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13546
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Comment les Américains ont tué Ben Laden    Lun 2 Mai - 17:40



L'opération contre le complexe sécurisé où vivait le chef d'al-Qaida a duré moins de 40 minutes et a été menée par les forces spéciales de l'US Navy. Barack Obama s'était impliqué personnellement dans sa préparation depuis le 14 mars.

Abbottabad, nord du Pakistan, 01h15 du matin heure locale dans la nuit de dimanche à lundi. Des hélicoptères survolent un complexe sécurisé de 3000 m², tandis que des troupes commandos s'approchent du bâtiment. L'assaut final pour capturer Oussama Ben Laden a commencé.

«Un grand nombre de commandos a encerclé le complexe (...) Tout à coup, des tirs ont éclaté en provenance du sol et en direction des hélicoptères. Il y a eu des échanges de tirs intenses», raconte un habitant. Au sol, des membres des Navy Seals, l'unité d'élite de la Marine américaine. Dans le ciel, quatre hélicoptères. L'un des appareils aurait eu une panne technique, forçant tous les membres du commando à prendre place dans l'autre appareil utilisé pour cette opération. Officiellement, il n'y aurait eu aucun blessé dans les rangs américains. Un habitant a vu un appareil «chuter».

L'opération était coordonnée par la CIA, depuis le siège de l'organisation à Langley, en Virginie. Leon Panetta, directeur de l'organisme, a suivi l'attaque en temps réel.

Moins de 40 minutes plus tard, Oussama Ben Laden est mort. Lui et ses gardes ont résisté à l'assaut. Après des échanges de feu nourris, Ben Laden aurait été atteint d'une balle en pleine tête, selon un haut responsable américain. Dans la bataille, quatre autres personnes trouvent la mort : l'un des fils de Ben Laden, deux hommes -probablement des messagers-, et une femme qui servit de bouclier humain. Deux autres femmes ont été blessées.

Le corps du commanditaire des attentats du 11 septembre 2001 est emmené par le commando américain. Des prélèvements ADN ont été effectués afin de permettre une identification formelle. La dépouille mortelle a ensuite été immergée en haute mer selon les télévisions américaines.


Complexe localisé en août 2010
Les services de renseignement américains étaient sur une piste sérieuse quant à la localisation du chef d'al-Qaida depuis août 2010. «Il a fallu plusieurs mois pour remonter ce fil», a expliqué le président Barack Obama lors de son allocution à la télévision américaine. C'est le 14 mars dernier qu'Obama a tenu la première d'une série de cinq réunions avec ses conseillers, où les plans d'action ont été passés en revue et approuvés. «Et finalement, la semaine dernière, j'ai déterminé que nous avions suffisamment de renseignements pour agir, et ai autorisé une opération destinée à capturer Oussama Ben Laden et à le présenter devant la justice.» Selon un haut responsable américain, le feu vert a été donné vendredi dernier à 8h20 du matin par le président des Etats-Unis, lors d'une réunion à la Maison-Blanche avec son conseiller pour la sécurité nationale, Thomas Donilon, et son conseiller antiterroriste, John Brennan.

Les forces américaines avaient fait le lien entre Ben Laden et un de ses messagers il y a six ans, selon un haut responsable américain. Ben Laden semblait lui faire une entière confiance. Son pseudonyme avait été révélé par des prisonniers de Guantanamo. Il faudra quatre ans aux services de renseignement américains avant de trouver son vrai patronyme, et encore deux ans pour savoir qu'il opérait au Pakistan. En août 2010, les services secrets américains finissent par trouver le complexe d'Abbottabad, où le messager et des frères d'armes vivaient.

«Lorsque nous avons vu ce complexe, nous avons été plus que surpris - ce complexe est réellement unique», a expliqué le haut responsable américain. Avec ses murs de 5 mètres de haut surmontés de barbelés, le complexe disposait de deux accès sécurisés. Le bâtiment principal, composé de trois étages, avait peu de fenêtres donnant vers l'extérieur, et une terrasse protégée des regards indiscrets grâce à un mur de deux mètres. Autre fait intriguant, le complexe ne disposait ni du téléphone, ni d'Internet. En outre, les habitants brûlaient eux-mêmes leurs déchets. La propriété est estimée à près d'un million de dollars, et se situe dans une ville militaire abritant trois régiments de l'armée pakistanaise. Une académie militaire se situe à 700 mètres du complexe.

Pour les services de renseignement américains, il ne fait plus guère de doute que le complexe cache quelqu'un de très important. Plusieurs mois d'investigation seront encore nécessaires avant que les autorités américaines n'aient la certitude qu'il s'agit d'Oussama Ben Laden.

L'information restera confidentielle jusqu'au début de l'opération. Aucun pays étranger n'a été mis dans la confidence. Au sein du gouvernement américain, seul un petit groupe était au courant de l'opération à venir.

http://www.lefigaro.fr/international/2011/05/02/01003-20110502ARTFIG00385-ben-laden-les-details-de-l-assaut-final.php

_________________
https://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://anpdz.forumalgerie.net
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13546
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: "Cette mort va encourager les tendances centrifuges au sein d’Al-Qaida"    Lun 2 Mai - 17:48

Jean-Pierre Filiu est spécialiste du djihadisme, professeur à Sciences Po

Dans votre livre, "Les neuf vies d'Al-Qaida" [Fayard, 2009], vous dressiez un constat d'échec de l'organisation terroriste. Que peut-il rester d'Al-Qaida après la mort d'Oussama Ben Laden, qui en était à la fois le fondateur et son icône ?

Jean-Pierre Filiu : Oussama Ben Laden vient de trouver la mort au cours d'une opération de commandos américains sur ce même territoire pakistanais où il avait, en août 1988, fondé Al-Qaida, littéralement "la Base", la première, et on peut l'espérer, la dernière organisation terroriste à vocation planétaire.

L'adhésion à Al-Qaida s'opérait sur la base d'une allégeance personnelle et absolue à Ben Laden. Aucun mécanisme de succession n'était prévu et l'équation personnelle du fondateur de l'organisation, en termes de prestige médiatique et de charisme militant, est unique. Son adjoint Ayman Al-Zawahiri, de nationalité égyptienne, n'a pas la capacité de s'imposer sur un mode comparable.
Selon vous, Al-Qaida n'a donc pas été préparée à gérer un après-Ben Laden. Quels défis va-t-elle devoir affronter désormais ?

Cette disparition va très vite encourager les tendances centrifuges au sein d'Al-Qaida, entre un "centre" de plus en plus pakistanisé et donc étranger aux réalités arabes, une branche irakienne désormais identifiée au sunnisme le plus agressif et une Al-Qaida pour la péninsule Arabique, très marquée par sa dimension yéménite et son ambition saoudienne, qui refusera sans aucun doute de s'aligner sur un dirigeant égyptien.
Que signifie cette disparition pour l'autre "filiale", Al-Qaida pour le Maghreb islamique (AQMI) ?

Au sein d'AQMI, la mort de Ben Laden va accentuer les tensions entre "l'émir" et commandant de l'organisation, Abdelmalek Droukdal, qui avait prêté personnellement allégeance à Ben Laden, et un de ses subordonnés pour le Sahara, Abdelhamid Abou Zeid, qui détient toujours cinq otages occidentaux (dont quatre otages français enlevés à Arlit) et aurait des relations directes avec Al-Zawahiri.

La mort d'Oussama Ben Laden valide-t-elle la stratégie américaine contre Al-Qaida ?

Sous réserve des précisions qui ne vont pas manquer d'être fournies sur cette opération dans les prochaines heures, un parallèle s'impose avec la mort de [Abou Moussab] Al-Zarkaoui [chef d'Al-Qaida pour l'Irak] dans un bombardement américain, en juin 2006. La campagne menée par les drones de la CIA contre les refuges djihadistes dans les zones tribales du Pakistan a fini par payer, contraignant Ben Laden à fuir vers la banlieue d'Islamabad, où il était devenu aussi vulnérable que Al-Zarkaoui, cinq ans plus tôt, hors de la province d'Anbar.

C'est un triomphe pour Barack Obama, qui a, comme toujours, la victoire modeste. Sa stratégie de lutte ciblée contre Al-Qaida porte ses fruits, en rupture avec la désastreuse "guerre globale contre la terreur" de son prédécesseur, George Bush. L'Amérique peut enfin, au bout de près de dix ans de travail, de deuil inachevé, tourner la page du 11-Septembre.

Propos recueillis par Gilles Paris

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2011/05/02/cette-mort-va-encourager-les-tendances-centrifuges-au-sein-d-al-qaida_1515595_3222.html#ens_id=1515452

Selon vous, Al-Qaida n'a donc pas été préparée à gérer un après-Ben Laden. Quels défis va-t-elle devoir affronter désormais ?


_________________
https://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://anpdz.forumalgerie.net
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13546
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: "Cette mort va encourager les tendances centrifuges au sein d’Al-Qaida"    Lun 2 Mai - 17:49

Jean-Pierre Filiu est spécialiste du djihadisme, professeur à Sciences Po

Dans votre livre, "Les neuf vies d'Al-Qaida" [Fayard, 2009], vous dressiez un constat d'échec de l'organisation terroriste. Que peut-il rester d'Al-Qaida après la mort d'Oussama Ben Laden, qui en était à la fois le fondateur et son icône ?

Jean-Pierre Filiu : Oussama Ben Laden vient de trouver la mort au cours d'une opération de commandos américains sur ce même territoire pakistanais où il avait, en août 1988, fondé Al-Qaida, littéralement "la Base", la première, et on peut l'espérer, la dernière organisation terroriste à vocation planétaire.

L'adhésion à Al-Qaida s'opérait sur la base d'une allégeance personnelle et absolue à Ben Laden. Aucun mécanisme de succession n'était prévu et l'équation personnelle du fondateur de l'organisation, en termes de prestige médiatique et de charisme militant, est unique. Son adjoint Ayman Al-Zawahiri, de nationalité égyptienne, n'a pas la capacité de s'imposer sur un mode comparable.
Selon vous, Al-Qaida n'a donc pas été préparée à gérer un après-Ben Laden. Quels défis va-t-elle devoir affronter désormais ?

Cette disparition va très vite encourager les tendances centrifuges au sein d'Al-Qaida, entre un "centre" de plus en plus pakistanisé et donc étranger aux réalités arabes, une branche irakienne désormais identifiée au sunnisme le plus agressif et une Al-Qaida pour la péninsule Arabique, très marquée par sa dimension yéménite et son ambition saoudienne, qui refusera sans aucun doute de s'aligner sur un dirigeant égyptien.
Que signifie cette disparition pour l'autre "filiale", Al-Qaida pour le Maghreb islamique (AQMI) ?

Au sein d'AQMI, la mort de Ben Laden va accentuer les tensions entre "l'émir" et commandant de l'organisation, Abdelmalek Droukdal, qui avait prêté personnellement allégeance à Ben Laden, et un de ses subordonnés pour le Sahara, Abdelhamid Abou Zeid, qui détient toujours cinq otages occidentaux (dont quatre otages français enlevés à Arlit) et aurait des relations directes avec Al-Zawahiri.

La mort d'Oussama Ben Laden valide-t-elle la stratégie américaine contre Al-Qaida ?

Sous réserve des précisions qui ne vont pas manquer d'être fournies sur cette opération dans les prochaines heures, un parallèle s'impose avec la mort de [Abou Moussab] Al-Zarkaoui [chef d'Al-Qaida pour l'Irak] dans un bombardement américain, en juin 2006. La campagne menée par les drones de la CIA contre les refuges djihadistes dans les zones tribales du Pakistan a fini par payer, contraignant Ben Laden à fuir vers la banlieue d'Islamabad, où il était devenu aussi vulnérable que Al-Zarkaoui, cinq ans plus tôt, hors de la province d'Anbar.

C'est un triomphe pour Barack Obama, qui a, comme toujours, la victoire modeste. Sa stratégie de lutte ciblée contre Al-Qaida porte ses fruits, en rupture avec la désastreuse "guerre globale contre la terreur" de son prédécesseur, George Bush. L'Amérique peut enfin, au bout de près de dix ans de travail, de deuil inachevé, tourner la page du 11-Septembre.

Propos recueillis par Gilles Paris

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2011/05/02/cette-mort-va-encourager-les-tendances-centrifuges-au-sein-d-al-qaida_1515595_3222.html#ens_id=1515452

Selon vous, Al-Qaida n'a donc pas été préparée à gérer un après-Ben Laden. Quels défis va-t-elle devoir affronter désormais ?


_________________
https://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://anpdz.forumalgerie.net
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13546
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: Ben Laden, du bigotisme au terrorisme    Lun 2 Mai - 22:39

Mieux que tout autre dirigeant d'organisation de l'ombre ou hors-la-loi, Oussama Ben Laden maîtrisait l'art de la guerre des nerfs et du message subliminal. Quand des rumeurs circulaient sur son état de santé défaillant, dans les présumés montagnes perdues de la zone tribale pakistanaise, voire sur son décès, il se faisait entendre, pour délivrer, sur un ton monocorde et bas, un message, souvent adressé à des destinataires bien précis – "nos voisins du nord de la Méditerranée" [les Européens], ou encore les "Américains".

Il y alternait des "explications" de son action et des menaces, manière d'inquiéter leurs récipiendaires, de mettre les services de sécurité sur les dents et, dans un même souffle, de rassurer ses partisans et ses admirateurs que son silence prolongé inquiète. Ses premières "épitres" sonores étaient accompagnées d'images vidéo. Les dernières répercutaient uniquement sa voix. C'est de lui, ou pour le moins de l'organisation Al-Qaida, dont il était l'exemple à suivre, que se réclament de très nombreux groupes djihadistes.

Depuis les attentats du 11 septembre 2001 contre New York et Washington, il était l'homme le plus recherché du monde, l'ennemi numéro un des Etats-Unis, qui avaient mis sa tête à prix. La Palestine, la Tchétchénie, l'Afghanistan et l'Irak étaient ses principaux chevaux de bataille contre l'alliance "des croisés et des juifs", et contre les régimes – à ses yeux –, dépravés du monde musulman. Mais il se voulait aussi le héraut d'une renaissance de l'islam.


Les spécialistes autoproclamés, au lendemain du 11-Septembre, ont tracé de lui une image contrastée. A les croire, le bon vivant, gai luron, noctambule et amateur de vie facile, fils à papa en somme, a soudain basculé, dans les années 1980, dans le bigotisme et dans l'islamisme radical. Ses biographes les plus sérieux révèlent un itinéraire beaucoup plus cohérent, dont le point d'orgue est le recours au terrorisme.

L'INFLUENCE DES FRÈRES MUSULMANS

Oussama Ben Laden est né en 1957 à Riyad, d'une mère syrienne, Alia Ghanem, l'une des multiples épouses de Mohammed Ben Laden, ancien maçon d'origine yéménite, naturalisé saoudien après être devenu, à la sueur de son front et grâce à un sens aigu des affaires, le principal entrepreneur du bâtiment et des travaux publics dans le royaume wahabite, terre de prospérité et d'immigration économique. Oussama a 10 ans lorsque son père, séparé de sa mère depuis quelques années, meurt dans un accident d'hélicoptère.

A la différence de ses demi-frères qui, profitant de la fortune familiale, parcourent le monde et fréquentent, adultes, des universités étrangères, Oussama suit un cursus scolaire et universitaire exclusivement saoudien. Musulman croyant et pratiquant dès son plus jeune âge, plutôt timide et discret, selon les témoignages de ceux qui l'ont connu alors, il subit l'influence des Frères musulmans qui, pourchassés par le régime nassérien en Egypte, berceau de leur association, s'égaillent dans différents pays. Ils sont bien accueillis en Arabie saoudite, adversaire déclaré du nassérisme.

1979, UNE ANNÉE CHARNIÈRE

Oussama a 18 ans lorsque le chah est renversé en Iran au profit d'une République islamique. La même année, l'armée rouge soviétique envahit l'Afghanistan. En Arabie saoudite, un groupe de jeunes islamistes radicaux, emmenés par Jouheimane Saïd Al-Oteïbi prend d'assaut la Grande Mosquée de la Mecque et réclame la chute de la famille royale accusée de déviance religieuse et de corruption. En Syrie, les Frères musulmans engagent le fer contre le pouvoir baasiste, contrôlé par la minorité alaouite.



Ce qui "passionne" Oussama, écrit le journaliste américain Jonathan Randal, auteur de l'une des biographies les plus sérieuses et les mieux documentées de Ben Laden (Oussama : la fabrication d'un terroriste, Albin Michel, 2004), ce n'est ni l'Afghanistan, ni la Grande Mosquée, ni "cette cause favorite qu'est la Palestine" pour tout Arabe et musulman, mais "l'impitoyable campagne de terreur orchestrée par les Frères musulmans qui faillit renverser le régime alaouite en Syrie" et qui se soldera, trois ans plus tard, par une terrible répression, dont 10 à 15 000 personnes, selon les sources, seront les victimes.

D'autres biographes font de l'invasion soviétique de l'Afghanistan la clef du basculement de Ben Laden dans la violence au nom de l'islam. Lui-même, dans ses interventions diverses, embrasse dans son argumentaire toutes les "guerres" occidentales dont sont victimes, selon lui, les peuples musulmans de la Somalie aux populations immigrées en Occident.

PREMIÈRES ARMES EN AFGHANISTAN

L'Occident n'est toutefois pas son "premier choix". Le danger pour la terre d'Islam, au début des années 1980, c'est le communisme et l'invasion de l'Afghanistan par l'armée rouge soviétique. Le sang d'Oussama ne fait qu'un tour. Il se met au service de la cause des moudjahidins afghans. Le pouvoir saoudien, ébranlé par la révolution islamique iranienne et l'affaire de la Grande Mosquée de la Mecque, fait de la surenchère à l'islam. Il encourage et finance l'afflux de combattants musulmans en Afghanistan avec la bénédiction et les encouragements de la CIA.

Oussama est chargé de la collecte de fonds pour ceux que l'on appelle alors les "combattants de la liberté". Il participe aussi à certaines batailles, même si certains récits de ses faits d'armes relèvent sans doute davantage de la légende que de la réalité.

A Peshawar, au Pakistan, sorte de base arrière et passage obligé vers le maquis afghan, Ben Laden rencontre Abdallah Azzam, un érudit palestinien, membre de l'association des Frères musulmans qui exercera sur lui une grande influence. Ancien professeur de jurisprudence musulmane en Jordanie, en Arabie saoudite, au Pakistan et en Afghanistan, Azzam s'est engagé auprès des moudjahidins, dont il est l'un des conseillers et auprès desquels il développe la théorie de la violence, pour défendre la terre d'islam.

Avec Ben Laden, dont il devient le mentor, Azzam fonde "Maktab Al-khadamat" ("Bureau des services") qui prend en charge les combattants musulmans de toutes nationalités en partance pour l'Afghanistan ou qui s'y trouvent déjà.

Ben Laden n'est pas avare de sa fortune, qu'il sait aussi faire fructifier. Tout au long de ses pérégrinations, il gratifie par ailleurs ses hôtes de sommes sonnantes et trébuchantes et de "cadeaux" en infrastructures. Les talibans notamment le lui revaudront, en refusant de l'extrader de l'Afghanistan comme le leur demanderont les Etats-Unis en 1998 .

C'est également au Pakistan que Ben Laden rencontre l'Egyptien Aymane Al-Zawahiri, dirigeant du djihad islamique dans son pays et qui a mis son art – il est médecin – au service de la guérilla musulmane anticommuniste. Zawahiri est considéré comme le numéro deux et l'idéologue d'Al-Qaida, après que son groupe eut rejoint Ben Laden en 1998.


Azzam, dont les relations avec Ben Laden ont connu de fortes tensions, est tué dans un attentat à la bombe, en novembre 1989. L'Armée rouge s'étant retirée du territoire afghan, Oussama rentre chez lui pratiquement à la même période. De nombreux moudjahidins regagnent leurs pays respectifs où la plupart d'entre eux constituent des groupes radicaux violents. Déjà, dans certains cercles étroits de moudjahidins, on entend parler d'un petit noyau dur multinational, Al-Qaida (la Base).

Les spécialistes et de nombreux services de renseignements ont longtemps épilogué sur la signification de cette dénomination. Quel qu'ait été l'objectif initial des fondateurs de cette "base", ce qui est certain, c'est qu'elle est devenue, notamment depuis ce fameux 11 septembre 2001, une marque franchisée, un modèle et une référence identitaire pour différents groupes islamistes radicaux à travers le monde.

DÉCHU DE LA NATIONALITÉ SAOUDIENNE

De retour en Arabie saoudite après l'épisode afghan, Oussama Ben Laden est outré par la gestion religieuse, économique, politique et sociale de la famille régnante et par l'abandon des ex-djihadistes d'Afghanistan. Comme de nombreux autres Saoudiens, il est indigné par l'appel lancé par le pouvoir à l'armée américaine pour protéger le royaume contre les velléités expansionnistes du dictateur irakien, Saddam Hussein, qui, en août 1990, envahit le Koweït.

Oussama propose de lever une armée de militants islamistes pour défendre le royaume et en préserver la pureté musulmane. Il se voit opposer une fin de non recevoir. Son radicalisme inquiète les autorités qui lui interdisent de quitter le royaume. Grâce à un subterfuge, il réussit l'année suivante à partir pour le Pakistan, d'où, après un bref séjour, il se rend au Soudan, dirigé depuis 1989 par une junte islamiste, dont l'idéologue est Hassan Tourabi, qui se veut l'un des idéologues de l'Islam.

Oussama ne remettra plus jamais les pieds dans son pays, dont les autorités le déchoient, en 1994, de sa nationalité. Sa famille se distancie de lui. C'est que, de son lointain exil, Ben Laden n'a de cesse de dénoncer la répression des opposants et les errements politiques et économique et la présence de troupes américaines sur le territoire du pays berceau de l'Islam. Il promet au royaume les foudres du ciel.

Dans des adresses au monarque, rendues publiques en 1995 et 1996, Oussama ne s'exprime plus sur l'unique registre religieux de ses premières années de djihadiste. Son discours, comme le fait remarquer le chercheur français François Burgat (L'Islamisme à l'heure d'Al-Qaida, La Découverte, 2005) est politique.

Au Soudan, qui accueille de nombreux djihadistes, Ben Laden exerce à la fois ses talents d'entrepreneur de travaux publics et de rassembleur des moudjahidins. Soumis néanmoins à très forte pression américaine et à des sanctions de l'ONU pour renoncer à son soutien au terrorisme, Khartoum propose discrètement, en 1996, à Washington et à Riyad, de livrer Ben Laden à l'un ou à l'autre. Les deux refusent.

"La campagne contre Ben Laden et le terrorisme en était à ses débuts", explique Randal. Les Etats-Unis, encore "attachés au respect scrupuleux de la légalité", n'ont pas de preuves suffisantes contre lui pour le juger. Plus tard, ils refuseront une offre de renseignements présumés précieux des autorités soudanaises, à cause de la méfiance qu'ils nourrissent à leur égard.

Les autorités saoudiennes, pour leur part, ne sont disposées, en cette année 1996, ni à réintégrer Oussama Ben Laden comme un citoyen ordinaire, ni à accroître son aura en le jetant en prison. A la demande des Etats-Unis, Khartoum prie son hôte de quitter le pays. Ben Laden regagne la terre de ses "débuts", l'Afghanistan, où, pendant des années, se succèderont les émissaires saoudiens pour tenter de le persuader de renoncer au djihadisme et de revenir dans son pays en échange de sa réhabilitation. En vain.

"TERRORISTE GUCCI VOCIFÉRANT"

C'est en août 1998 que les Etats-Unis prennent la mesure du danger que représente Ben Laden. L'enquête sur les attentats qui ont visé ce mois-là les ambassades américaines à Naïrobi et Dar Esalam, les mène à la piste Al-Qaida. Le FBI et la CIA considéraient Ben Laden comme un "terroriste gucci vociférant, au portefeuille bien garni, entouré d'un groupe épars d'anciens combattants en Afghanistan", écrit alors le journaliste américain Douglas Waller, dans le magazine Time.

Ils comprennent désormais qu'Oussama joue, si l'on peut dire, dans la cour des grands. Les Etats-Unis cherchent à le réduire au silence en bombardant aux missiles un camp d'entraînement de "la base" en Afghanistan et une usine pharmaceutique au Soudan, accusée, à tort, de produire les éléments d'armes chimiques. Ben Laden n'est ni ici ni là.


Il ne revendique pas les attentats, mais s'en félicite. Trois ans plus tard, il s'attribuera en revanche, avec une délectation terrifiante, la conception des attentats de New York et de Washington. Les images de son récit minutieux de la préparation, retrouvées après la chute des talibans donnent froid dans le dos.

C'est le Liban, dira-t-il en novembre 2004, qui lui a inspiré l'idée des attentats anti-américains du 11 septembre 2001. Ou plus précisément l'invasion du pays du Cèdre en 1982 par l'armée israélienne, avec "le feu vert" et le "soutien" des Etats-Unis. A la vue des images de morts, de blessés, de destruction et de terreur, "je résolus fermement de punir les oppresseurs" et de "détruire des tours aux Etats-Unis, pour qu'ils vivent ce que nous avons vécu et pour les dissuader de tuer nos enfants et nos femmes", dira-t-il dans un message adressé en novembre 2004 au "peuple américain".

Les Américains se préparent alors à élire un président. Ben Laden cherche à les convaincre de ne pas voter en faveur d'un second mandat de George W. Bush, mais rien ne dit qu'il soit persuadé de la portée de son message, ni qu'une victoire du démocrate John Kerry aurait changé le cours des choses. Dans la même veine, il s'adressera à eux en janvier 2006, pour leur proposer une "trêve" s'ils persuadent leur gouvernement de cesser de "tuer" les musulmans sur leur propre terre.

En octobre 2000, le destroyer américain USS Cole, qui mouille dans le port d'Aden, est visé par un attentat suicide. L'enquête mène une fois encore à Al-Qaida. Onze mois plus tard, c'est la tragédie du 11-Septembre, suivie de la guerre éclair qui entraîne la chute du pouvoir taliban. Oussama Ben Laden échappe à la mort et à la capture.

Depuis, de multiples opérations ciblées, de plus ou moins grande envergure, ont été conduites par l'armée américaine tant sur le sol afghan qu'à proximité de la zone tribale pakistanaise limitrophe, où le chef d'Al-Qaida est supposé s'être réfugié. L'homme court toujours et se rappelle au souvenir de ses poursuivants par des messages diffusés à intervalles plus ou moins grands. Il les assaisonne de références à une actualité récente qui prouvent qu'il est bien vivant.

Vivant ou mort, l'homme au visage émacié, à la longue thobe (tunique traditionnelle masculine arabe), à la barbe poivre et sel, est devenu l'empreinte de la marque déposée d'une forme de lutte au nom de l'islam. Son émule et disciple le plus terrifiant, adoubé par lui et "émir" de la branche irakienne d'Al-Qaida, fut le Jordanien Abou Moussab Al-Zarkaoui, tué le 7 juin 2006, après un bombardement américain sur la ville de Hibhib.

Mais les jeunes Marocains, Américains, Pakistanais, Jamaïcains et autres Malaisiens, Saoudiens et Egyptiens, auteurs de nombreux attentats à travers le monde, se réclament de la nébuleuse dont Oussama Ben Laden est devenu l'icône et dont la doctrine de la violence a fait école.

Mouna Naïm

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2011/05/02/ben-laden-du-bigotisme-au-terrorisme_1515625_3216.html

_________________
https://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://anpdz.forumalgerie.net
yak
Admin
Admin
avatar

Messages : 13546
Date d'inscription : 24/04/2011
Localisation : SUR TERRE
Médaille de Citation à l'Ordre de l'Armée Médaille de la Participation à la Révolution Médaille de la Révolution Médaille de la Résistance Médaille du Mérite National Médaille Mérite Géopolitique Médaille sans Chevron Médaille d’Honneur Médaille du Mérite Militaire Médaille de Blessé sans Citation Médaille de Blessé avec Citation

MessageSujet: En direct : Les Etats-Unis assurent avoir organisé une cérémonie funéraire    Lun 2 Mai - 22:44

Les principales informations :
Le cerveau des attentats du 11-Septembre, Oussama Ben Laden, a été abattu au Pakistan dans la nuit de dimanche à lundi, lors d'une opération menée par les forces américaines.
Pour le président américain, Barack Obama, qui a annoncé lui-même l'opération, "justice est faite" près de dix ans après le 11-Septembre
Selon des officiels américains, le corps de Ben Laden aurait été "enseveli en mer". Aucune image authentique du corps n'a encore été diffusée. Une fausse image du corps a été reprise par les télévisions du monde entier. La branche yéménite d'Al-Qaida a reconnu la mort de son leader.
Des milliers d'Américains réjouis par la mort de Ben Laden se sont regroupés à Washington et à New York.

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2011/05/02/en-direct-les-reactions-apres-la-mort-de-ben-laden_1515474_3222.html#ens_id=1515452

_________________
https://www.youtube.com/v/uc0IoT-5VYc

Algérie un peuple une nation  
Seigneur protège moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge
Revenir en haut Aller en bas
http://anpdz.forumalgerie.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ben Laden Mort    

Revenir en haut Aller en bas
 
Ben Laden Mort
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A.N.P DZ Défense  :: Actualités & Géopolitique :: Terrorisme International-
Sauter vers: